L’Ile-de-France bénéficiera de plus de 9 000 nouveaux contrats aidés d’ici fin 2017

14 Septembre 2017

L’Ile-de-France bénéficiera de plus de 9 000 nouveaux contrats aidés d’ici fin 2017 © Fotolia Les contrats aidés prescrits au second semestre bénéficieront aux personnes les plus en difficulté et seront affectés prioritairement à l’Éducation nationale et aux structures sanitaires et sociales.

Les crédits d'Etat réservés à l’Ile-de-France prévoient 9 371 nouveaux contrats aidés (Contrats uniques d'insertion- Contrats d'accompagnement dans l'emploi / CUI-CAE) pour les 4 derniers mois de 2017, portant à 29 325 leur nombre pour l’ensemble de l’année.

Dans un souci de maintien de la cohésion sociale, Michel Cadot, Préfet de la région d’Ile-de-France, Préfet de Paris, propose de cibler des secteurs et des publics prioritaires (ceux qui rencontrent le plus de difficultés à s’insérer sur le marché du travail) en Ile-de-France : 3 900 contrats sont alloués à l’Éducation nationale pour les assistants de vie scolaire, 1 440 contrats destinés au secteur sanitaire et social pour répondre à l’urgence. Ils se répartiront comme suit :

  • renouvellement des contrats des personnes de plus de 50 ans ;
  • bénéficiaires du RSA (Revenu de solidarité active) ou de l’ASS (Allocation de solidarité spécifique) dans le cadre des conventions annuelles signées avec les Conseils départementaux ;
  • renouvellement des contrats des personnes en situation de handicap ;
  • établissements scolaires, pour pourvoir les postes d’Auxiliaires de vie scolaire (AVS) affectés dans les classes accueillant des élèves en situation de handicap ;
  • associations et structures sanitaires et sociales qui pourront renouveler les contrats sur les postes existants ;
  • renouvellement des contrats affectés aux clubs sportifs, dans le cadre de parcours d’insertion professionnelle anticipant les besoins en emplois liés aux Jeux olympiques Paris 2024 ;
  • Police, pour des postes d’adjoints de sécurité dès la rentrée de septembre, etc.

Le chiffre est sensiblement moindre que les 31 740 contrats prescrits en moyenne sur les trois dernières années, mais il s’inscrit dans un contexte de reprise de la création d’emplois (+2 % par rapport à l’an passé) et de recul du chômage (- 0,4 point entre le 1er trimestre 2017 et le trimestre précédent selon l’Insee).

La Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (Direccte) Ile-de-France a demandé à Pôle emploi, aux Missions locales et à Cap emploi de recevoir individuellement les personnes dont le contrat d’insertion va s’achever d’ici la fin de l’année sans être renouvelé. L’objectif du rendez-vous sera d’anticiper et de faire le point sur leur parcours afin de les orienter vers les dispositifs les plus à même de faciliter leur insertion professionnelle durable sur le marché de l’emploi.

Pour aller plus loin

Emmanuelle Vignerot

Tags : Direccte | Ile-de-France | contrats aidés | CUI-CAE