L’expérience de la réalité virtuelle proposée aux jeunes du Prij

11 Décembre 2019

© Défi métiers Lors de la rencontre des acteurs du Plan régional d’insertion pour la jeunesse, le 3 décembre à la préfecture de Région Ile-de-France, ceux-ci ont pu découvrir la réalité virtuelle et son potentiel en termes d’orientation et de formation.

Cette rencontre a été l’occasion pour divers acteurs impliqués dans le dispositif de se retrouver, d’échanger et de prendre connaissance de différents services mis en œuvre pour accompagner ces jeunes de quartiers prioritaires de la politique de la ville et faciliter leur insertion professionnelle.

Défi métiers et Immersive Learning Lab ont mis en commun leurs ressources afin de proposer un stand de présentation de la réalité virtuelle et des différentes applications qu’elle peut offrir.

La réalité virtuelle : une nouvelle façon de découvrir et d’apprendre

Les jeunes des quartiers prioritaires ont probablement peu eu l’occasion d’expérimenter les nouvelles technologies de la réalité virtuelle et pourtant cette technologie les attirent. La curiosité et l'hésitation des personnes présentes font rapidement place à une envie de s'essayer à la réalité virtuelle (pour les jeunes comme pour les différents acteurs de la rencontre).

Trois activités ont été proposées lors de cet événement :

  • la première permettait d'aller à la rencontre de professionnels de différents métiers (carrossier, conducteur en transport routier…) et de s'immerger dans leurs tâches quotidiennes ;
  • la deuxième offrait la possibilité de visiter un musée et d'interagir avec les éléments présentés ;
  • la troisième proposait de construire de manière simplifiée un moteur d'avion.

Les comportements face à cette expérience sont divers : d'abord déroutés, certains se laissent guider par le logiciel tandis que d'autres multiplient les interactions en voulant vivre au maximum l'expérience proposée.

Cependant, l'expérimentation ne laisse personne insensible : impliqués dans leur activité, les participants sont poussés par leur envie d'essayer, d'apprendre et d'accomplir les activités proposées. Plus impactant qu'un cours théorique dans une salle de classe ou qu’une explication hors contexte, la découverte ou l'apprentissage en immersion dans le milieu réel, éventuellement en manipulant des outils, se fait naturellement.

La réalité virtuelle pourrait constituer une accroche pour développer les échanges avec ces jeunes. Elle pourrait leur permettre, à terme, de découvrir différents contextes de travail du monde de l’entreprise, de s’essayer à des gestes techniques, d’être mis en situation sans risques. Autant de potentialités qu’offre la réalité virtuelle particulièrement dans des situations d’orientation, de préparation à l’insertion professionnelle, voire de préapprentissage ou d’apprentissage.

Défi métiers et Immersive Learning Lab souhaitent, par la mutualisation de leurs ressources, mettre à disposition des acteurs de l’orientation, de la formation, de l’accompagnement des publics éloignés de l’emploi, comme des entreprises elles-mêmes, une bibliothèque d’outils, mais aussi du matériel permettant à ceux-ci de développer leurs propres outils.

La réalité virtuelle n’a pas nécessairement vocation à remplacer les modalités classiques de formation ou d’orientation. Mais elle constitue une ressource complémentaire offerte aux professionnels pour mobiliser celles et ceux qu’ils accompagnent en ouvrant leur horizon et leur espace de découverte et en leur donnant « envie d’aller vers ».

Romain Houzé

Tags : PRIJ | réalité virtuelle | insertion des jeunes | Défi métiers