Les Neet au coeur d'une journée d'études sur l’insertion des jeunes suivis par la PJJ

12 Février 2019

Les Neet au coeur d'une journée d'études sur l’insertion des jeunes suivis par la PJJ © Adobe Stock Le ministère de la Justice, en partenariat avec Défi métiers et l'Association régionale des missions locales franciliennes, a organisé une journée d'études sur la sécurisation du parcours d'insertion des jeunes.

Le 7 février, le ministère de la Justice organisait une journée d'études sur la sécurisation du parcours d'insertion des jeunes franciliens suivis par la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

Après une introduction de Patrick Toulmet, délégué interministériel chargé du développement de l’apprentissage dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPPV), Défi métiers a présenté et questionné la notion de Neet, qui désigne les jeunes qui ne travaillent pas, ne font pas d’études et ne suivent pas de formation (Not in education, employement or training). Plus qu’une catégorie de personnes, ne s’agit-il pas de situations de personnes « hors des radars statistiques » ?  Plus souvent subies que choisies considérant la difficulté d’accès à l’emploi, ces situations, qui résultent de différents facteurs combinés entre eux, se présentent de manières très diversifiées, au point que ce n’est pas une mais des solutions pour la réinsertion des jeunes qui doivent être envisagées.  

En France, la tranche d’âge retenue concernant les Neet est 15-29 ans. Les femmes représentent 16 % de cette population. Au-delà de la catégorisation, il y a lieu de prendre en compte les singularités de ces jeunes qui forment un public très hétérogène.

La question du repérage, qui se pose avant tout pour les pouvoirs publics, est un élément important du Plan régional d’insertion des jeunes (Prij) en Ile-de-France, lancé le 4 avril 2018, et qui vise à obtenir des résultats significatifs en termes d’insertion sociale et professionnelle des jeunes des quartiers.

Ce plan, déployé à titre expérimental pour une durée de 3 ans, permet un travail commun entre divers acteurs de l’accompagnement de jeunes dits Neet, évitant la concurrence entre actions menées par d'autres acteurs. Les jeunes repérés dans le cadre du Prij bénéficient d’un accompagnement personnalisé dans la durée par des référents de parcours, interlocuteurs privilégiés entre les jeunes et les différentes institutions.

Au cours de la journée d'études, une place importante a été consacrée à la présentation et à la valorisation d’outils et de dispositifs innovants, notamment la carte de compétences élaborée par le Conseil régional Ile-de-France et adaptée au public suivi par la PJJ, ou encore le CV vidéo.

L’Epide de Montry (77), qui assure un suivi personnalisé de 180 jeunes, était représentée par des jeunes volontaires qui ont témoigné de leur vie dans la structure et parlé de leur parcours d’insertion professionnelle.

Les différents projets exposés et débattus lors de cette journée sont le résultat d'un travail partenarial entre les Unités éducatives d'activité de jour (UEAJmises en place par la PJJ et des structures comme les Missions locales, les associations, les CFA, etc.

Dynamiques de situations : les jeunes Neet (Défi Métiers)

Faïssa Moustapha

Tags : PJJ | insertion des jeunes | NEET | Ile-de-France | carte de compétences