Les jeunes choisissent l’alternance pour l’expérience et l’insertion professionnelle

05 Juin 2019

Les jeunes choisissent l’alternance pour l’expérience et l’insertion professionnelle © Pixabay Studyrama a enquêté auprès de 1 051 jeunes de Terminale à Bac +5 pour comprendre leurs motivations et les démarches entreprises pour intégrer une formation en alternance.

En choisissant l’alternance, ce n’est pas tant l’indépendance financière que recherchent les jeunes. Ils veulent en premier lieu acquérir de l’expérience, favoriser leur insertion professionnelle, améliorer leurs compétences et mettre en pratique leurs connaissances, selon une étude Studyrama publiée le 4 juin.

Les jeunes ont bien compris ce que pouvait leur apporter des études en alternance. Selon une enquête menée par Studyrama auprès de plus de 1 052 d’entre eux, l’aspect financier (un salaire et la prise en charge des frais de scolarité par leur entreprise) n’est pas la motivation première. Ils préfèrent enrichir leur CV d’expérience professionnelle et ainsi faciliter leur insertion une fois le diplôme obtenu.

Recherche d’entreprise stressante

Pourtant la recherche d’une entreprise a été difficile pour plus de 84 % d’entre eux et 62 % ont vécu cela comme une expérience stressante. Il faut dire qu’au moment de l’enquête 53,5 % des jeunes recherchaient toujours une entreprise qui les accueille, seulement 10,6 % avaient eu la chance de l’avoir fait en moins d’un mois et autant entre 3 et 6 mois. Pour parvenir à leurs fins 71 % ont envoyé des candidatures spontanées, 54,8 % ont répondu à des annonces et 53,8 % ont fréquenté des sites spécialisés dans l’emploi. 31,4 % glanent les offres dans les salons étudiants.

La formation surtout sur Internet

La recherche de formation n’est pas une mince affaire non plus. 55,5 % des jeunes surfent sur le Net et les réseaux sociaux pour les trouver, 41,6 % font confiance à leur famille et réseau et près de 33 % arpentent les salons spécialisés. Seuls 14,7 % sont passés par les Centres d’information et d’orientation (CIO) ou les professionnels du conseil en orientation. Le choix a surtout été guidé par la cohérence avec le projet professionnel, puis l’offre d’un diplôme reconnu par l’État et le taux d’insertion professionnelle. Enfin plus de la moitié des jeunes interrogés sont prêts à déménager pour trouver une formation et une entreprise qui recrute des alternants.

Béatrice Delamer (Centre inffo pour Défi métiers)

 

Tags : jeunes | apprentissage