Les entrées en formation et en apprentissage des personnes handicapées en recherche d’emploi sont en hausse

05 Mars 2019

© Adobe Stock La Dares a publié une étude sur les entrées en formation et en apprentissage des personnes handicapées en recherche d’emploi.

Dans son étude publiée le 25 février, la Dares stipule que « la formation professionnelle, y compris celle en alternance, a pour objectif l’insertion ou la réinsertion professionnelle, le maintien dans l’emploi, le développement des compétences, l’accès aux différents niveaux de qualification professionnelle, mais aussi la contribution au développement économique et culturel ainsi qu’à la sécurisation des parcours et à la promotion sociale ».

Ainsi, en 2016, 114 600 personnes handicapées en recherche d’emploi sont entrées en formation (soit 11 % des entrants) ce qui représente une augmentation de près de 50 % par rapport à 2015. Ceci est dû principalement au plan « 500 000 formations ». Pour rappel, « les personnes qui ont une reconnaissance du handicap ont accès à l’ensemble des actions de formation dites de droit commun mais aussi à des dispositifs spécifiques ».

40 % des entrées en formation des personnes handicapées en recherche d’emploi sont commanditées par les Conseils régionaux, 33 % par Pôle emploi, 13 % par l’Etat et 13 % par l’Agefiph. Environ trois-quarts des formations suivies par les personnes en recherche d’emploi sont de courte durée (moins de 6 mois).

En ce qui concerne les entrées en apprentissage, dans le secteur privé, 3 400 nouveaux contrats d’apprentissage ont été signés par des personnes handicapées. Cette population est plus masculine, moins diplômée et nettement plus âgée que l’ensemble de la population entrant en contrat d’apprentissage. Ce dernier point s’explique par le fait qu’il n’y a pas de limite d’âge pour accéder à un contrat d’apprentissage pour les personnes en situation de handicap. Par ailleurs, 32 % des nouveaux bénéficiaires handicapés ont été demandeurs d’emploi ou dans une autre situation (inactivité ou activité hors apprentissage) avant de commencer leur contrat.

En outre, 54 % des stagiaires handicapés ont signé un contrat d’apprentissage avec des entreprises de moins de 10 salariés. 67 % des contrats concernent le secteur tertiaire.

Enfin, 2 200 contrats de professionnalisation ont été signés par des personnes handicapées en 2016. Celles-ci préparent le plus souvent un Certificat de qualification professionnelle (CQP). Là encore, ce sont des entreprises du secteur tertiaire qui comptabilisent le plus de signatures (80 % des contrats).

Pour en savoir plus, télécharger le Dares Analyses n°010

Emmanuelle Vignerot

Tags : personne en situation de handicap | contrat de professionnalisation | contrat d'apprentissage | Dares | CQP