Les blocs de compétences se mettent en place dans la formation professionnelle

12 Juillet 2016

Les blocs de compétences se mettent en place dans la formation professionnelle © Défi métiers Le Rendez-vous de la formation et de l'orientation organisé par Défi métiers le 23 juin dernier était consacré à la mise en oeuvre des blocs de compétences dans la formation professionnelle continue.

Les blocs de compétences se mettent en place dans la formation professionnelle. C’est en juin 2015 qu’apparaît la première véritable définition des blocs de compétences, éditée par le Copanef et partagée par les différents acteurs de la formation professionnelle. Les blocs de compétences se définissent comme des éléments identifiés d’une certification professionnelle s’entendant comme un ensemble homogène et cohérent de compétences : « Ces compétences doivent être évaluées, validées et tracées. Sous ces conditions, elles constituent une partie identifiée de la certification professionnelle. »

La mise en oeuvre des blocs de compétences était au centre du Rendez-vous de la formation et de l'orientation organisé par Défi métiers le 23 juin. La construction d’une certification en blocs de compétences et l’information formalisée sur la fiche RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) relèvent de la responsabilité de l’organisme certificateur. Ce dernier doit préciser l’articulation entre le ou les blocs acquis et l’obtention de la totalité de la certification, ainsi que leurs modalités d’accès et de capitalisation.

Cette information constitue un des critères de publication des blocs de compétences sur les fiches répertoires. Il est d’ailleurs recommandé aux organismes de veiller à l’articulation du découpage en blocs et des modalités d’obtention de la VAE. Les organismes de certification sont libres de décliner ou non leurs certifications en blocs de compétences.

Parmi les intervenants conviés, Arnaud Lacourt, Chef du bureau des diplômes professionnels à la Direction Générale de l'Enseignement SCOlaire (DGESCO), est revenu sur la publication récente des deux décrets encadrant la mise en place des blocs de compétences pour les certifications CAP et Bac professionnel, expliquant que chaque unité qui compose un diplôme est équivalente à un bloc de compétences. Chaque bloc validé fait l’objet d’une attestation valable sans limite de temps. L’obtention de tous les blocs permet l’obtention de la certification. Un décret concernant les BTS sera prochainement publié. A noter, plus de 5 000 blocs sont déjà inscrits au RNCP.

De son côté, Anne Tangy, Directrice des certifications à la Direction de l’ingénierie et de l’innovation pédagogique de l’Afpa, a présenté les modalités d’application des blocs de compétences pour les titres du ministère chargé de l’Emploi. Ces blocs feront l’objet d’une validation sur un livret de certification, délivré par le préfet de Région. Et c’est donc la validation de tous les blocs du livret qui permettra la certification.

La rencontre a été ponctuée de moments d’échanges entre la salle et les intervenants.

Voir le diaporama projeté

Christophe Lacôte

Toutes les vidéos du RFVO sont disponibles sur la chaîne youtube Défi métiers

Tags : blocs de compétences | RVFO | RCO

Blocs de compétences : définition et repères
Blocs de compétences : présentation des décrets relatifs au CAP et au bac professionnel