L’emploi, priorité des prochains contrats de projet Etat-régions

12 Novembre 2013

L’emploi priorité des prochains contrats de projet Etat-régions 2014 2020 © Ominide (Fotolia) Dans une circulaire adressée aux préfets, le Premier ministre rappelle que l’emploi, priorité fixée par le Président de la République, devra être abordé de manière transversale dans les CPER 2014-2020.

Les CPER  (contrats de projet Etat-régions) 2014-2020 doivent être signés au cours de l’été 2014. Publiée le 2 août 2013, une circulaire du premier ministre Jean-Marc Ayrault précise que cette future relation contractuelle entre l’Etat et les régions portera sur cinq thématiques :

  • L’enseignement supérieur (dont la vie étudiante), la recherche et l’innovation ;
  • Les filières d’avenir et l’usine du futur ;
  • La mobilité multimodale  (qui couvre l’ensemble des transports terrestres et maritimes) ;
  • La couverture du territoire par le très haut débit et le développement des usages du numérique ;
  • La transition écologique et énergétique.

« Pour chacune de ces thématiques, une réflexion stratégique devra être conduite dans chaque région » , annonce Jean-Marc Ayrault, soulignant que « l’emploi sera abordé de manière transversale dans ces thématiques » et que « les contrats régionaux de développement des formations professionnelles (CPRDFP) seront articulés au CPER. »

La concertation s’effectuera en deux temps : un premier entre septembre 2013 et février 2014 pour fixer les objectifs et hiérarchiser les priorités régionales ; un second appelé « négociation contractuelle » à partir d’avril prochain pour identifier les opérations qui bénéficieront d’une programmation contractualisée sur la période 2015-2017 et celles, pré-identifiées, qui pourraient être réalisées sur la période 2018-2020.

Les CPER 2014-2020 prévoiront des efforts particuliers d’investissement sur un nombre limité de territoires qui variera selon les régions.

Sont concernés :

  • Les territoires éligibles à la politique de la ville avec l’intégration dans les CPER des futurs contrats de ville ;
  • Les territoires vulnérables subissant des restructurations économiques importantes ;
  • Les territoires confrontés à un déficit de services au public (…) ;
  • Les massifs de montagne et les bassins fluviaux ;
  • Quelques territoires particuliers tels que la Vallée de la Seine. 

Circulaire du Premier ministre relative aux contrats de projet Etat-régions 2014-2020, 2 août 2013

Tags : politique régionale de formation | contrat de projet Etat-région 2014-2020