Le secteur des transports et de la logistique poursuit ses efforts en matière de formation

18 Décembre 2018

Le secteur des transports et de la logistique poursuit ses efforts en matière de formation © Pixabay L’année 2017 a été dynamique en terme d’emploi et de formation pour le secteur des transports et de la logistique.

Selon le rapport 2018 de l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les transports et la logistique (OPTL), présenté mardi 11 décembre, la branche emploie 701 400 salariés, en progression de 2,6 %. Cette tendance va se poursuivre cette année. Selon les estimations de l’Observatoire, les effectifs devraient encore augmenter de 3,1 % pour atteindre les 723 200 salariés en 2018.

Difficultés de recrutement

Dans un contexte de croissance des activités et de renouvellement des départs en retraite, l’Observatoire fait état d’une « intensification des recrutements ». Le nombre d’offres d’emploi déposées par les employeurs auprès de Pôle emploi (près de 77 200) a augmenté de 22 % entre 2016 et 2017. Et au total, le nombre de recrutements pour l’année 2018 est estimé à 111 700 dont 63 800 pour des postes de conducteurs routiers.

Malgré une forte demande – plus de 600 000 personnes recherchent un emploi dans le secteur des transports et de la logistique – la part des entreprises déclarant avoir des difficultés de recrutement progresse de 10 points en un an pour atteindre les 43 %. Les tensions sont particulièrement marquées pour le métier de conducteur, une situation qui s’explique par le fait que tous les demandeurs d’emploi ne disposent pas des qualifications nécessaires pour être immédiatement employables.

Recrutements par la formation

Dans ce contexte, « les dispositifs de recrutement par la formation sont davantage mobilisés », indique Bruno Lefebvre, vice-président de l’OPTL. Le nombre de préparations opérationnelles à l’emploi (POE) individuelles financées par l’Opca Transports et Services a ainsi été multiplié par 1,4 en un an. Plus de 3 400 personnes ont été formées dans le cadre de ce dispositif en 2017 auxquelles s’ajoutent 1 872 bénéficiaires de POE collectives.

Dans le même temps, la formation par la voie de l’alternance se développe aussi. Le nombre de contrats de professionnalisation a progressé de 8 % en 2017. Et les effectifs d’apprentis évoluent sur le même rythme dans les centres de formation de la branche ou les établissements soutenus par l’Association pour le développement de la formation dans le transport (AFT).

Autre fait marquant : le nombre de salariés ayant mobilisé leur Compte personnel de formation a été multiplié par 3,8 entre 2016 et 2017. 7 300 personnes ont bénéficié de ce dispositif en 2017. Étant donné les besoins en recrutement et les difficultés croissantes à pourvoir les postes, de conducteurs notamment, « les efforts de la branche en matière de formation devront être maintenus en 2019 », estime Bruno Lefebvre.

Estelle Durand (Centre inffo pour Défi métiers)<

Tags : transports | logistique | observatoire | formation