Le numérique, une 2ème chance pour les Franciliens éloignés de l’emploi

12 Octobre 2017

Le numérique, une 2ème chance pour les franciliens éloignés de l’emploi © Défi métiers La Région Ile-de-France a réuni le 9 octobre les acteurs franciliens de l’insertion et de la formation à l’occasion du colloque « 2ème chance numérique en Ile-de-France, le numérique au service de la formation professionnelle ».

Comment multiplier les chances des demandeurs d’emploi de s’insérer durablement ? Comment innover en formation ? Comment préparer les Franciliens aux métiers de demain ?... Ces questions ont servi de fil conducteur au colloque « 2ème chance numérique en Ile-de-France, le numérique au service de la formation professionnelle » organisé par le Conseil régional d’Ile-de-France et illustré de nombreux témoignages de formateurs et d’apprenants.

En juillet 2016, la Région lançait l'appel à projets « Le numérique au service de la formation professionnelle » doté d’un budget de 2,6 M d’euros. Parmi les 19 projets lauréats, 5 formations innovantes portées par le Cnam, l’Université de Cergy, l'INCO, l’Institut Mines télécoms ou encore O’Clock, ont été présentées.

Destinés prioritairement aux demandeurs d’emploi et aux jeunes en situation de décrochage scolaire, ces cursus longs ou courts, pour certains diplômants, éligibles au CPF, ou encore labellisés « Grande école du numérique », s’affranchissent, par la diversité de leurs modalités pédagogiques souvent hybrides, des codes traditionnels de l’enseignement.

« La classe n’est pas le modèle de l’avenir de la formation professionnelle. Le numérique percute cela de plein fouet, comme il percute la distinction entre temps de travail et hors temps de travail » souligne Bertrand Martinot, directeur général adjoint du pôle développement économique, emploi et formation à la Région Ile-de-France.

Les expérimentations mises en avant ont également souligné les atouts incontestables des outils numériques en formation : ils rendent la formation accessible aux personnes éloignées des lieux de formation ; ils permettent d’adapter l’organisation de la formation aux contraintes personnelles du stagiaire ; ils contribuent à faire sauter les blocages de certains apprenants face au formateur, etc.

Profitant de l’événement pour remettre aux lauréats de Drones & Good (formation au pilotage de drones civils) leurs diplômes, la présidente du Conseil régional Valérie Pécresse, qui souhaite faire de l’Ile-de-France la première « Smart région d’Europe », indique que « beaucoup d’emplois sont en train de se créer auxquels les Franciliens ne sont pas encore formés ».

C’est dans ce contexte que la Région a lancé un nouvel Appel à manifestation d’intérêt (AMI) 2017 formation E-learning « 2ème chance numérique Ile-de-France » afin de soutenir l’expérimentation de formations à distance novatrices (Mooc/Spoc, classes virtuelles, serious games, réseaux sociaux) à destination des demandeurs d’emploi et des jeunes en insertion.

Initialement doté d’une enveloppe prévisionnelle de 1,5 M d’euros, cet appel a remporté un tel succès (82 dossiers reçus) que la Région a décidé de multiplier par trois les crédits alloués, « ce qui permettra de former au total 3 000 demandeurs d’emploi » précise la présidente de Région. La liste des projets retenus sera prochainement publiée sur le site Défi métiers.

Tags : Conseil régional d'Ile-de-France | formations | numérique | demandeurs d'emploi | décrochage