Le numérique au secours de l’insertion professionnelle des jeunes

26 Novembre 2020

Le numérique au secours de l’insertion professionnelle des jeunes © Pexels Découverte des métiers, réponses aux offres d’emploi, valorisation de son expérience, rénovation de la pédagogie à distance, la palette d’usages du numérique est telle qu’elle permet de toucher plus facilement les jeunes, notamment décrocheurs.

« 6,5 milliards d’euros sont mis sur la table pour le plan Un jeune, une solution. Mais quels sont les outils numériques susceptibles de proposer aux jeunes une expérience renouvelée de l’insertion dans l’emploi et la formation ? ». Cette question, posée par Chantal Caritey et Ronan James, de la DGEFP, en entrée d’un webinaire le 23 novembre, a trouvé quatre réponses.

Joka jobs

Joka jobs est un jeu vidéo, sur le mode du jeu « Pokémon Go », utilisé par la Maison de l’emploi de Liévin (Nord), mais qui a déjà été utilisé à Saint-Denis, Massy, Paris et Lens. Il consiste à faire connaître les offres d’emploi disponibles à l’occasion de la rénovation des 23 000 logements des cités minières en réhabilitation sur dix ans, qui nécessitent de gros besoins en main-d’oeuvre et recrutement avec une dimension RSE très forte. « Le jeu implique d’aller physiquement sur le lieu de l’offre d’emploi pour déposer sa candidature. Ce qui pousse les gens à sortir de leur lieu de mobilité directe, développe le réseau de chacun, pousse à l’interaction entre candidats… », assure Stéphanie Herrera-Salas, chargé de mission à Telecom Paris dont un des chercheurs a développé le jeu. A ce jour, 50 candidats ont débuté le jeu.

Visio métier 360°

Visio métier 360° est un outil utilisé par la Mission locale Ouest Audois pour aider les jeunes à découvrir des métiers ignorés ou rejetés, grâce à une immersion via un casque de réalité virtuelle. Les films sont produits par la société Métiers 360. « La réalité virtuelle développe la capacité d’adaptation du jeunes, sa vision de son environnement et sa mobilité géographique, note Patricia Paulet, chargée de mission à la Mission locale.  A ce jour, onze ateliers d’immersion ont eu lieu sur les vingt prévus en 2020, soixante-huit jeunes les ont suivis, quarante ont émis le souhait de poursuivre par une mise en situation professionnelle, et huit l’ont déjà fait. Par ailleurs sur les dix jeunes en atelier numérique, trois ont intégré l’école Simplon. »

Diagoriente

Diagoriente est un jeu vidéo qui propose aux jeunes d’apprendre une démarche pour construire une posture réflexive et analytique sur leur parcours. Ceci afin qu’ils puissent révéler les compétences, notamment comportementales, qu’ils possèdent. « Les jeunes développent une nouvelle culture d’autoévaluation évitant la sur/sous-évaluation, explique Pascal Chaumette, créateur du jeu. Cela permet la création de CV enrichis avec l’expression de compétences objectivées et graduées, mais surtout d’un support qualitatif pour parler de ses expériences lors d’un entretien en entreprise. 180 Missions locales l’utilisent à ce jour. »

Digitalisation des prestataires

La digitalisation des prestataires et prestations de formation est une opération menée par l’Opco Akto (services à forte intensité de main-d’œuvre) en Bretagne, avec le soutien de la FFP (Fédération de la formation professionnelle), depuis 2017. Il s’agit, entre autres, explique Isabelle Dole, chargée de mission Akto, de rénover l’approche pédagogique pour les jeunes, d’éviter les logiques uniquement descendantes, et de réduire les déplacements des jeunes en développant la formation à distance y compris durant les périodes en entreprise pour les alternants. 26 des 39 CFA de Bretagne sont dans l’opération. « Un des points forts est la création du livret d’apprentissage numérique de liaison entreprise/jeune. Cette application permet la capitalisation des expériences, commentaires et analyses par des entrées multiples. Alors que les versions papier sont souvent perdues et peu remplies. »

Par Laurent Gérard (Centre inffo pour Défi métiers)

 

Tags : jeunes | numérique | digital | insertion | décrocheurs