Le collectif « les métiers du grand âge » lance une campagne visant à valoriser les métiers du secteur

14 Janvier 2020

© Synerpa Redorer le blason des métiers de la branche et « rééquilibrer l’image des Ehpad » (maisons de retraite). Tel est le leitmotiv du collectif, dont le Synerpa (syndicat patronal du secteur) est le fer de lance.

Le secteur des métiers du grand âge a, depuis plusieurs années, une image dégradée. La Ministre de la Santé Agnès Buzyn a commandé en 2019 un rapport sur l’attractivité des métiers du grand âge et de l’autonomie. L’objectif de ce rapport était de mettre en place un plan pour lutter contre la perception négative de ces métiers.

La « Silver economy » est actuellement le secteur le plus créateur d’emplois en France. Entre 2020 et 2025, plus de 93 000 postes vont être créés. Parallèlement, il sera nécessaire de former 260 000 candidats pour faire face aux postes déjà vacants. Les Ehpad sont de mieux en mieux équipés (services esthétiques, parcs thérapeutiques, activités adaptées aux personnes atteintes d'Alzheimer, etc.). Les métiers du grand âge vivent avec leur temps et évoluent en lien avec les nouvelles technologies.

Mais les conditions de travail restent difficiles et le nombre d’accidents du travail est trois fois plus élevé que la moyenne nationale.

Cinq axes d’amélioration sont évoqués dans le rapport remis à Agnès Buzyn :

  • Améliorer les conditions de travail et d’emploi,
  • Adapter les formations,
  • Innover et moderniser les organisations,
  • Réduire la sinistralité de ces métiers,
  • Coordonner les acteurs et le financement.

Afin d’améliorer l’image des métiers du grand-âge, une mini-série est actuellement diffusée sur YouTube, France 2 et France 3 : « C’est la vie ! #LesMetiersDuGrandAge ».

Cette campagne présente et explique les métiers de plusieurs professionnels : aide-soignante, psychologue, directrice d’Ehpad ou encore art thérapeute. Ces courts épisodes plongent le spectateur dans le quotidien des résidents des Ehpad. Un lien fort est établi entre les professionnels et les seniors.

Chaque épisode met en avant le côté humain, très important dans ces lieux d’accueil et d’aide aux personnes âgées. Les résidents y racontent des anecdotes de leur jeunesse et partagent de nouveaux souvenirs avec les professionnels qui les entourent. « Toutes les maisons de retraites ne sont pas des mouroirs. Ici, on vit, on fait de beaux projets » rappelle Sandrine, art thérapeute.

Voir les épisodes

Fanny Pariente

Tags : silver économie | personnes âgées | sanitaire et social