L’association Article 1 lance un site Internet et un manifeste pour valoriser les compétences transversales

07 Janvier 2020

© Jobready Engagée dans la lutte contre les inégalités, l’association Article 1 lance Jobready, une plateforme pour aider les jeunes à identifier et développer leurs « softskills ».

Permettre aux jeunes de milieux modestes de valoriser les compétences acquises au cours de leur parcours personnel, de leurs engagements associatifs ou de stages d’étudiant, c’est l’objectif visé par l’association Article 1 en lançant la plateforme Jobready. Soutenu par Accenture et Google, ce site Internet exploite des outils innovants pour faciliter le repérage et le développement des soft skills (ndlr, compétences comportementales).

L’identification des compétences s’effectue à l’aide d’un chatbot. Par messagerie instantanée, les jeunes préalablement inscrits sont invités à détailler leurs expériences. Ces conversations permettent, grâce à l’intelligence artificielle, de faire ressortir les compétences transversales mobilisées. Une fois identifiées, celles-ci sont évaluées par les jeunes eux-mêmes et par leurs pairs ou référents à l’aide de questionnaires. La maîtrise des compétences est ensuite attestée par des badges numériques.

Partenariats avec les acteurs de l’insertion

À l’issue du parcours, les jeunes se voient proposer des ressources (Mooc, vidéos, articles, etc.) et des offres de bénévolat pour améliorer leurs compétences ou en acquérir de nouvelles. Le dispositif est complété par des ateliers en présentiel. Pour faire connaître leur plate-forme, ses concepteurs ont noué des partenariats avec des acteurs de l’insertion telles que les Missions locales, des réseaux associatifs ou encore des établissements d’enseignement. Ce travail en réseau est soutenu par les fondations de l’entreprise Bic et du groupe Manpower.

En parallèle, Article 1 invite les acteurs de l’emploi et du monde économique à reconnaître les badges numériques délivrés par la plate-forme et plus généralement à valoriser les compétences transversales. Pour ce faire, l’association vient de lancer un manifeste. Une vingtaine d’entreprises l’ont déjà signé et s’engagent ainsi à reconnaître les softskills. « Les compétences transversales, au cœur des intelligences de demain, sont la nouvelle frontière de l’égalité des chances. Nous devons accompagner leur diffusion afin d’éviter que ne se creusent davantage les inégalités », précise le manifeste.

Découvrir jobready.fr

Consulter le Manifeste

Par Estelle Durand (Centre inffo pour Défi métiers)

 

Tags : jeunes | soft kills | insertion | compétences