La Région Ile-de-France organise sa première Matinale de l'orientation et de l'emploi

21 Février 2018

La Région Ile-de-France organise sa première Matinale de l'orientation et de l'emploi © Défi métiers Les Matinales de l’orientation et de l’emploi, organisées par la Région Ile-de-France avec l’appui de Défi métiers, permettent aux professionnels de l’orientation tout au long de la vie de rencontrer des experts des métiers.

La première Matinale, consacrée à la Construction et Services de l’Automobile, désignée comme filière économique clé pour la région Ile-de-France, a été introduite par Béatrice Lecouturier, déléguée spéciale à l’orientation de la Région Ile-de-France. Celle-ci a rappelé le rôle indispensable des professionnels de l’orientation et des prescripteurs. « Le numérique ne remplacera jamais l’accompagnement humain que vous pouvez apporter », a-t-elle précisé, tout en faisant référence aussi à l’implication de la Région qui a créé le Campus des métiers et des qualifications « conception et construction automobile », le C-SAM (Services de l’automobile et mobilité) ou encore le portail de l’orientation Oriane, prochainement ouvert à tous.

Les enjeux du secteur sont d’offrir des solutions de mobilité et des moyens de mobilité plus durables. Les représentants de PFA (Filière automobile & mobilités) et de l’Anfa (Association nationale pour la formation automobile) ont échangé avec près de 100 conseillers et leur ont expliqué les changements en cours et les nouvelles compétences demandées.

Les métiers du secteur présentent un fort intérêt car :

  • ils sont nombreux, situés en amont (recherche, conception, production, installation et maintenance industrielle) ou en aval (commerce et réparation automobile, auto-écoles, contrôle technique, parking, etc.) ;
  • des métiers nouveaux liés aux innovations énergétiques et numériques et à la demande sociétale apparaissent (Usine du futur, garage connecté), d'autres se transforment (métiers de la maintenance industrielle, du pilotage de ligne de production, du commerce digital et après-vente connectée, etc.) ;
  • les conditions de travail sont facilitées permettant à chacun et à tous niveaux de réaliser des tâches à plus forte valeur ajoutée ;
  • l’offre d’emploi des TPE-PME, aussi bien que de grands groupes, est conséquente en Ile-de-France (5 000 emplois créés par an) notamment depuis trois ans avec les départs en retraite ;
  • l’accès à la formation professionnelle initiale, mais aussi continue, est organisée et de qualité comme en témoignent l’évolution et la mobilité professionnelles des personnes.

Les employeurs souhaitent une formation technique mais pas forcément longue ; des capacités en termes de rigueur (car les activités se réalisent dans le cadre d’un process précis), de relationnel client, d’adaptation aux changements qu’ils soient techniques ou organisationnels, de mobilité géographique, etc. Enfin, ils recommandent l’insertion par apprentissage pouvant déboucher sur un CDI ou encore l’intérim pour les métiers en amont.

La semaine des services de l'automobile et de la mobilité se tiendra du 17 au 23 mars 2018

Pour en savoir plus, consulter les ressources et études en ligne

Françoise Lemaire

Tags : métiers | automobile | région Ile-de-France | création d'emplois | Défi métiers