La plateforme territoriale Paris CDG Alliance entre en piste

18 Novembre 2021

© Centre inffo Les plateformes territoriales, nées à la faveur du lancement du dispositif TransCo, sont appelées à jouer un rôle plus large dans les problématiques d’emploi. Celle de Paris CDG Alliance attend des résultats tangibles d’ici la fin de l'année.

Si les projets TransCo tardent à se concrétiser, les plateformes territoriales associées au lancement de ce dispositif font naître un nouvel écosystème. Cette petite révolution culturelle ne peut pas se faire en un jour. « Le déploiement de la plateforme territoriale prend du temps car il s’agit d’une toute nouvelle configuration et d’une approche innovante qui implique les entreprises ainsi que tous les acteurs locaux de l’emploi et de la formation appelés à travailler ensemble sur des projets concrets », déclare François Brezot, directeur général de la plateforme territoriale Paris CDG Alliance. Créé en 1998 pour promouvoir l’emploi et les compétences autour des deux aéroports de Roissy et du Bourget, le groupement d’intérêt public ne partait pas d’une feuille blanche. Mais pour passer à la vitesse supérieure, il a fallu boucler le budget de fonctionnement, se doter des ressources humaines nécessaires et sensibiliser les différentes parties prenantes aux enjeux de TransCo.

Un budget de 740 000 euros sur deux ans

Paris CDG Alliance dispose d’une enveloppe de 740 000 euros sur deux ans. Le tour de table a réuni l’État, le groupe ADP, Air France ainsi que les collectivités territoriales Roissy Pays de France et Paris Terre d’Envol. Une fois l’assise financière sécurisée, une équipe dédiée a été constituée autour de quatre chargés d’entreprise, une coordinatrice et un spécialiste du dialogue social. La question du budget des plateformes territoriales avait été laissée en suspens lors de la création du dispositif TransCo. Fin septembre, dans le cadre du plan de « réduction des tensions de recrutement », le gouvernement décide d’allouer 30 millions d’euros de financement aux plateformes territoriales. Il faut dire qu’au delà du dispositif Transco, ces dernières ont un rôle à jouer dans l’ancrage local des politiques de l’emploi.

Mobiliser l’écosystème et coordonner

Dès le printemps 2021, Paris CDG Alliance mobilise l’ensemble des acteurs concernés par le dispositif TransCo à chaque étape de son déploiement et organise leur coordination. L’identification des entreprises fait partie des points sensibles. Les partenaires sociaux, les représentants de branches et les Opco, avec l’appui de données publiques travaillent à un diagnostic territorial de la gestion des compétences. La plateforme territoriale pousse à l’identification de passerelles entre les branches professionnelles. « La situation de l’emploi est tendue sur notre territoire et l’approche de la plateforme est adaptée à nos problématiques. La dynamique de nos actions devrait s’accélérer au dernier trimestre 2021 », confirme François Brezot. Avec un taux d’activité partielle de 28 % d’août 2020 à février 2021, les entreprises se sont, avant tout, concentrées sur cette problématique.

Fluidifier les process TransCo

TransCo ne répondait donc pas, jusqu’ici, à leurs enjeux à court terme. De même, les fortes tensions sur les recrutements au moment de la reprise exigeaient des solutions rapides. Paris CDG Alliance a pu mener, en lien avec Pôle emploi, une opération de sourcing de candidats pour les secteurs du BTP et de la logistique. Une réponse pragmatique que la plateforme avait la capacité d‘accompagner. Le dispositif TransCo s’inscrit, lui, dans un temps plus long. Paris CDG Alliance y croit, avec un bémol. « TransCo souffre d’une certaine complexité dans ses process et ses différentes étapes opérationnelles. Avec nos partenaires, nous développons des outils et des méthodes de travail pour gagner en efficacité », précise François Brezot. C’est ce qui a été fait avec les opérateurs de Conseil en évolution professionnelle (CEP) pour raccourcir le temps de consultation et de découverte des métiers. La communauté des plateformes territoriales animée par les Dreets permet d’échanger les bonnes pratiques.

Catherine Trocquemé (Centre inffo pour Défi métiers)

 

Tags : transition professionnelle | Transitions collectives | aéroportuaire | Roissy | Le Bourget