La diffusion du numérique et de l’écologie dans les PME franciliennes : comprendre et mesurer

14 Novembre 2019

La diffusion du numérique et de l’écologie dans les PME franciliennes : comprendre et mesurer © Fotolia Défi métiers vient de publier une étude qui vise à mesurer et comprendre l’état de la diffusion des pratiques numériques et écologiques dans les TPE-PME.

Cette étude vise à mesurer la diffusion des pratiques en matière de transitions numérique et écologique en répondant, entre autres, aux questions suivantes : Comment se diffusent aujourd’hui ces transitions dans les petites et moyennes entreprises à l’échelle francilienne ? Quels sont les liens entre ces deux transitions ? Quels indicateurs sont en place pour rendre état de ces pratiques ? Mais aussi, comment les entreprises appréhendent-elles ces évolutions et les intègrent-elles à leur stratégie ?

Basé sur une analyse documentaire compilant différentes sources d’informations (rapports d’études, résultats d’enquêtes, etc.), ce rapport a pour objectif de proposer un accompagnement adapté, de la part des pouvoirs publics, auprès des PME. 

Si Défi métiers s’est intéressé en particulier aux petites entreprises, c’est d’une part pour le poids considérable des PME dans la société et l’économie et les enjeux qu’elles représentent en termes d’emplois et de formations. D’autre part, parce qu’on peut observer que la taille pèse sur la diffusion de ces transitions au sein des PME : plus l’entreprise est petite, moins la diffusion des pratiques numériques et écologiques est forte. L’absence de processus clairement défini et formalisé au sein des PME apparaît en effet comme un frein à leur diffusion.

Par ailleurs, les indicateurs permettant de mesurer la diffusion des pratiques numériques et écologiques au sein des entreprises restent limités (données souvent déclaratives, peu disponibles à la maille régionale, etc.). Néanmoins, l’Ile-de-France dispose d’un tissu économique favorable à la diffusion des transitions numériques et écologiques et au développement de nouveaux modèles économiques tels que ceux de l’économie circulaire. Le potentiel d’emploi en lien avec la diffusion de nouvelles pratiques numériques et écologiques au sein de PME franciliennes est donc élevé et nécessite d’anticiper les besoins de formation et d’adapter l’offre de formation en conséquence.

Enfin, le rapport souligne la nécessité de mieux communiquer auprès des PME sur les opportunités offertes par les transitions en cours. Comme l’illustrent certains résultats d’enquêtes mis en avant dans le rapport, les bénéfices offerts aux PME grâce à ces nouvelles pratiques sont nombreux : accroître les ventes et la base de consommateurs, permettre l’amélioration des conditions de travail via la cobotique, réduire le gaspillage, adopter un comportement responsable correspondant aux nouvelles attentes des consommateurs, etc… La diffusion de ces transitions au sein des PME doit permettre avant tout de favoriser l’adoption de pratiques numériques et écologiques plus responsables. Il apparaît alors nécessaire de proposer un accompagnement qui prend en compte leurs spécificités, les enjeux auxquels elles sont confrontées, et leur hétérogénéité au sein des territoires.

Télécharger le rapport d’étude
Télécharger la note de synthèse

Tags : transition écologique | PME | transition numérique