« La compétence à la portée de tous, thématique en résonance avec la loi Avenir professionnel » (Muriel Pénicaud)

30 Janvier 2020

© Défi métiers Pactes d'investissement, entrées en apprentissage, appli CPF. Revenant sur les avancées de l’année écoulée en matière de développement des compétences, la ministre du Travail a lancé les travaux de la 17ème édition de l’UHFP, le 29 janvier à Biarritz.

S’exprimant devant les participants de l’Université d’hiver de la formation professionnelle, qui a attiré 1 300 participants et se déroulera jusqu’au 31 janvier, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a repris à son compte le fil conducteur des travaux à venir, résumé dans la devise de la 17ème UHFP. « La compétence à la portée de tous est un thème important, en résonance avec la loi relative à la liberté de choisir son avenir professionnel », a-t-elle souligné.

La ministre a égrené les avancées de l’année 2019 en matière de formation professionnelle. Une « année essentielle » pour la progression des qualifications des actifs, avec la mise sur orbite du plan d’investissement dans les compétences. Lequel a permis de doper le nombre d’entrée en formation des demandeurs d’emploi et de multiplier les projets innovants.

800 000 téléchargements de l’appli CPF

En point d’orgue, l’année 2019 aura vu le lancement de l’application mobile CPF (compte personnel de formation) Mon compte formation, destinée à 25 millions d’actifs. « Plus de 800 000 Français l’ont déjà téléchargée », s’est félicitée Muriel Pénicaud. L’appli et le site ont été lancés fin novembre.

La ministre a également salué la hausse significative du nombre d’apprentis, qui a crû de 8,4% entre juin 2018 et juin 2019. À la fin du premier semestre, 458 000 jeunes étaient en apprentissage.

Il y a un an tout juste, la nouvelle instance de régulation du système de formation professionnelle, France compétences, se mettait en place. La ministre a salué les premiers pas de l’établissement public, dont la gouvernance est multipartite (organisations patronales, confédérations syndicales, État et Régions).

Transformation des compétences

Faisant écho aux travaux de l’Université d’hiver, Muriel Pénicaud a insisté sur la nécessité d’œuvrer à la transformation des compétences. « Il s’agit du meilleur passeport pour l’emploi, le moyen le plus sûr de choisir son destin professionnel », a-t-elle fait valoir. Ainsi qu’un investissement pour les entreprises, gage de compétitivité.

Optimiste, la ministre veut croire que chaque actif a droit « à une seconde chance ». Ce sera tout l’enjeu de la 17ème Université d’hiver de la formation professionnelle, placée sous le signe de la formation professionnelle pensée comme une solution, pour les salariés, les demandeurs d’emploi, les entreprises, et l’ensemble de l’écosystème.

En accès libre, le dossier de ressources documentaires de l’UHFP 2020.

Centre inffo pour Défi métiers

 

Tags : UHFP | Centre Inffo | compétences | formation professionnelle | CPF

L’allocution de Muriel Pénicaud.