Jeunes dans l’économie sociale et solidaire : s’engager, y faire carrière ?

03 Décembre 2014

Jeunes dans l’économie sociale et solidaire : s’engager, y faire carrière ? © Fotolia Une étude de l'Observatoire de la jeunesse explore les enjeux liés à l’intégration des jeunes dans le secteur de l’ESS, entre quête de sens et renouvellement générationnel du secteur.

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep) consacre le 22e numéro de son bulletin « Jeunesses : études et synthèses » aux liens qu’entretiennent les jeunes avec l’économie sociale et solidaire (ESS)
 
A travers l’analyse des études les plus récentes autour de ce sujet, Angélica Trindade-Chadeau, chargée d'études à l'Injep, commence par évoquer les différents attraits de l’ESS pour des jeunes « en quête de sens et d’engagement, confrontés à la crise de l’emploi et doutant des fondements et des valeurs portés par le travail traditionnel. » Néanmoins, malgré l’image positive qu'ils ont de l’ESS,  les jeunes ne sont que 18 % à travailler dans ce secteur, contre 25 % dans le privé. La précarité des statuts et les faibles salaires dissuadent en effet un grand nombre d'entre eux de se tourner vers l'ESS.
 
L'étude se penche également sur la capacité des structures à assurer la relève générationnelle dans un contexte où le chômage des jeunes est fort important et où les enjeux d’insertion socio-professionnelle occultent souvent les enjeux de gouvernance.
 
Enfin, Angélica Trindade-Chadeau montre comment le secteur de l’ESS essaie de relever ces défis, particulièrement en cherchant à identifier les freins et les leviers d’intégration des jeunes dans ce secteur d’activité.
 
Télécharger  l’étude
 
Dominique Ryan

Tags : jeunes | économie sociale et solidaire