Interview Covid-19 : l’Opco Santé prépare la rentrée

02 Juillet 2020

© VIDEO EN BAS DE PAGE L'opérateur de compétences a lancé une enquête afin de connaître les besoins des professionnels du secteur de la santé en ce début de sortie de crise.

L’Opco Santé couvre tous les secteurs de la santé du médico-social et du social, privé à but non lucratif et privé. Il couvre également les services de santé au travail inter-entreprises et de thermalisme. « Nous recouvrons aujourd’hui 11 000 structures et associations au niveau national, qui emploient 1 million de salariés et 113 000 travailleurs handicapés ; pour l’Ile-de-France, ce sont 2 000 structures ou associations adhérentes et plus de 200 000 salariés et 17 000 travailleurs handicapés », détaille Laurent Barban, le secrétaire général régional de l’Opco Santé.

Pendant la crise sanitaire, l’Opco Santé s’est retrouvé dans une situation qui différait de la plupart des autres opérateurs de compétences. « La particularité de l’Opco Santé, c’est que plus de 50 % des salariés de notre secteur ont été confrontés en première ligne à la gestion de la crise. La plupart de nos adhérents se sont donc retrouvés dans une situation de suractivité par rapport à l’économie nationale » explique Laurent Barban. « Durant la crise, nous avons mis en place des mesures à distance pour l’accompagnement du deuil, la gestion du stress, pour le management d’urgence également quant aux équipes sanitaires et sociales qui ont dû recruter des renforts. Aujourd’hui, nous sommes dans une phase d’accompagnement à la sortie de crise, nous avons d’ailleurs lancé une grande enquête qui se clôture au 1er juillet afin de bien connaître les besoins des professionnels pour la rentrée », poursuit-il.

Une rentrée pour laquelle l’Opco Santé compte prolonger la digitalisation de ses services et se concentrer essentiellement sur l’aide au recrutement : « Nous sommes sur des secteurs d’activités en tension. Nous avons besoin de les accompagner sur toutes les mesures en alternance, nous faisons donc un gros travail sur l’offre de formation. Avec les incertitudes qui pèsent aujourd’hui sur la crise sanitaire en Ile-de-France et le manque de disponibilité des professionnels de notre secteur pour se déplacer, nous envisageons une rentrée sous un format hybride, avec une grande partie en distanciel. »

Jonathan Singaye

Retrouvez l’interview dans son intégralité en vidéo ci-dessous :

Tags : Opco Santé | opérateur de compétences | Covid19 | video