Interview Covid-19 : l'Opco Atlas met l'accent sur les RH et l'alternance

07 Juillet 2020

Interview Covid-19 : Opco Atlas se concentre sur les RH et l'alternance © VIDEO EN BAS DE PAGE L'opérateur de compétences des services financiers et du conseil prépare la rentrée avec comme mots d'ordre ressources humaines et alternance.

Atlas est l'Opco des services financiers et du conseil, il représente 110 000 entreprises et plus de 1,6 million de salariés sur l'ensemble du territoire métropolitain. « Il est l’opérateur de compétences qui représente 15 branches professionnelles dans les métiers du conseil et des bureaux d'études, des banques, de l'assurance et globalement des métiers de la finance et des services financiers », précise François Xavier Huard, directeur branches et partenariats.

Concernant la reprise, « la rentrée se prépare dès maintenant puisqu'on a largement aidé les services de l'Etat à mettre en place un dispositif qui s'appelle le FNE, le Fonds National de l'Emploi, qui préexistait mais qui a été renforcé par l’Etat pendant la crise et doté d'une enveloppe globale de 500 millions d'euros pour pouvoir financer des formations de salariés placés en activité partielle pendant le confinement… Ce sont plus de 50 millions d'euros qui ont été engagés par les Opco et, à lui seul, l’Opco Atlas a engagé 20 millions d'euros, dont à peu près la moitié de cette somme rien qu'en Ile-de-France », développe-t-il.

L’Opco Atlas a également travaillé sur la simplification de l’accès à ses services pour les entreprises. En lien avec l'Etat, les Opco ont décidé collectivement de mettre en place un certificat de réalisation simplifié pour les actions de formation. » Mais l’une de ses priorités pour la rentrée est l’aide concernant les ressources humaines. « Il va falloir travailler avec les entreprises notamment les TPE/PME, au plus près des territoires pour pouvoir les aider, leur apporter un appui, des conseils sur la façon dont elles gèrent leur RH, sur les restructurations qu'elles devraient apporter, sur les repositionnements des personnes, les compétences nouvelles à mobiliser ».

« Nous avons une opération spéciale en cours jusqu'au mois d'octobre qui permet aux 400 premières entreprises qui le souhaitent de pouvoir bénéficier d'une prise en charge totale des frais liés à des prestations d'appui-conseil RH. Nous devons être actuellement à 180 dossiers engagés, il reste encore des places ! 

Le deuxième enjeu d’Atlas pour la reprise reste clairement l'alternance puisque « c'est une mission importante de l’Opco, de financer des contrats d'alternance. Mais nous avons aussi un rôle de proximité avec les branches professionnelles et leurs entreprises adhérentes (…), c'est ce que nous sommes en train de faire actuellement via une enquête auprès de nos entreprises adhérentes. Et nous allons organiser, en lien avec notre réseau de CFA partenaires, des jobs dating pour faire en sorte que les alternants puissent trouver plus facilement à la rentrée un entreprise ».
 
Jonathan Singaye

Découvrez l’interview dans son intégralité en vidéo ci-dessous :

Tags : Atlas | Opco | covid-19 | opérateur de compétences