IAE : des réponses diversifiées dans les Hauts-de-Seine

22 Janvier 2019

Insertion par l'Activité Economique : des réponses diversifiées dans les Hauts de Seine © Département des Hauts-de-Seine La mobilisation du Département en faveur de l’insertion, de l’accès et du retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA s'appuie sur les actions portées par les Structures d'Insertion par l'Activité Economique

La loi n°2008-1249 du 1er décembre 2008, généralisant le Revenu de solidarité active (RSA) et réformant les politiques d’insertion, a renforcé les Départements dans leur rôle de chef de file pour la définition et la conduite de la politique d’insertion. Depuis des années, le Département des Hauts-de-Seine met en oeuvre une offre d’insertion mobilisable par l’ensemble des référents uniques qui accompagnent les bénéficiaires du RSA et a centré sa politique de l'insertion sur l’accès et le retour vers l’emploi.

Programme départemental d'insertion et de retour à l'emploi (PDI-RE)

Ce programme regroupe les actions à la disposition des référents uniques en charge de l'accompagnement des bénéficiaires du RSA. Il prévoyait 80 actions, pour un total de 20 305 places, mis en place par 92 opérateurs spécialisés présents dans les Hauts-de-Seine, pour l'année 2018. Le développement de l’accès aux savoirs de base, notamment linguistiques, y occupe une part importante.

L'accompagnement de 2 000 bénéficiaires est également assuré par des conseillers Pôle emploi, dont le nombre augmentera encore en 2019 dans le cadre d'une convention conclue avec Pôle emploi.

Appui formation et emploi dans les SIAE

Parmi les actions proposées, la mobilisation des SIAE permet aux bénéficiaires du RSA rencontrant des difficultés sociales et/ou professionnelles d'accèder à un emploi tout en leur proposant un accompagnement personnalisé et un renforcement de leurs compétences professionnelles par la formation.

Plusieurs types de structures sont ainsi mobilisées :

  • les entreprises d’insertion (EI) du secteur marchand qui produisent des biens ou des services destinés à être commercialisés sur le marché ;
  • les associations intermédiaires (AI) qui mettent à disposition des personnes, soit auprès de particuliers, soit auprès de collectivités locales et d’entreprises, pour la réalisation de travaux divers et occasionnels ;
  • les entreprises de travail temporaires d’insertion (ETTI) qui recrutent des personnes de manière temporaire pour une mise à disposition dans les entreprises clientes ;
  • les ateliers et chantiers d’insertion (ACI), qui proposent comme support de travail des activités d’utilité sociale et mobilisent des moyens humains d’encadrement technique ;
  • les régies de quartier (RQ) conventionnées dont la mission est d’entretenir, embellir, veiller sur les quartiers ;
  • une cartographie, accompagnée d'une fiche détaillée des opérateurs d'insertion implantés sur le territoire, permet d'identifier les missions proposées, dans plusieurs secteurs d'activité. L'observation démontre la fonction formative (certifiante ou non) que peut générer ce secteur.

Pour aller plus loin
Fiches actions du PDI-RE
Guide des SIAE Hauts-de-Seine

Christine Barret-Labre

Tags : département | insertion | Hauts-de-Seine | RSA