Handicap : un décret précise les missions des établissements de préorientation et réadaptation professionnelle

23 Octobre 2020

© Fotolia Avec le Décret n°2020-1216 du 2 octobre 2020, la réadaptation professionnelle s’ouvre à nouveaux publics et élargit ses prestations en direction du droit commun.

Le Décret n°2020-1216 du 2 octobre 2020 précise les missions et les prestations assurées par les établissements et services médico- sociaux de préorientation et de réadaptation professionnelle, « dans une logique de parcours individualisé s’appuyant notamment sur différents organismes de formation et d’insertion auxquels elles mettent à disposition leur expertise ».

Les Centres de préorientation et de réadaptation professionnelle (CPO et CRP) sont désormais appelés Etablissements et services de préorientation et de réadaptation professionnelle (ESPO et ESRP).

La population visée par ce secteur est élargie à de nouveaux publics parmi lesquels les jeunes. Les CPO et CRP qui ciblaient majoritairement des adultes en reconversion professionnelle peuvent dorénavant accueillir des jeunes dès 16 ans : un levier pour l’obligation de formation des 16-18 ans.

Parmi leurs nouvelles missions, les établissements et services médico-sociaux de préorientation et de réadaptation professionnelle sont invités à « Informer et sensibiliser les organismes de formation sur les spécificités de la formation des personnes handicapées ». Avec leur expertise de l’accueil et l’accompagnement des publics en situation de handicap, ils ont vocation à conseiller notamment les équipes pédagogiques sur la mise en accessibilité des prestations de formation.

Défi métiers défend depuis longtemps l’idée de rapprocher l’offre de formation des CRP avec l’offre de formation de droit commun et agit dans la perspective de mettre l’expertise des ESRP et ESPO à disposition des organismes de formation et d’insertion.

Vers une plus grande lisibilité de l'offre de formation francilienne

Plus largement, la coordination entre les acteurs du secteur médico-social, de la formation et de l’insertion professionnelle mériterait d’être renforcée pour faciliter l’accès et le maintien des personnes handicapées en formation et en apprentissage. Rappelons qu’avec la transformation de l’offre du secteur médico-social, l’accompagnement des personnes en situation de handicap dans les établissements et services se décline aujourd’hui autour de la notion de parcours et les ESMS sont encouragés à développer leur expertise au service des acteurs du territoire et dans la mise en place de dispositifs inclusifs.

Des rapprochements entre l’offre de formation spécialisée et l’offre de formation de droit commun sont déjà à l’œuvre en Ile-de-France avec le soutien de Défi métiers. Et de nouvelles formes de coopérations sont amenées à se développer dans les territoires au service de la sécurisation des parcours.

En outre, depuis juillet 2020, pour augmenter la lisibilité de l’offre de la réadaptation professionnelle francilienne, Défi métiers diffuse, dans DOKELIO Ile-de-France, le programme de formation et d’accompagnement des ESPO et ESRP. Ce travail a pu être réalisé avec l’appui de l’Agence régionale de santé Ile-de-France, la Fagerh et la région Ile-de-France.

La mise en ligne de cette offre permet aux ESPO et ESRP une plus grande visibilité de leur offre, une connaissance mutuelle de l’offre de formation en Ile-de-France et fournit une plus grande liberté de choix de formation aux personnes en situation de handicap.

L’offre compte actuellement 114 actions de formation en diffusion portées par une vingtaine de structures (en savoir plus)

Consulter le Décret n°2020-1216 

Pauline Baumgartner

Tags : handicap | CRP | CPO | Défi métiers