Grands projets franciliens : près de 3 000 bénéficiaires d'heures d'insertion en 2021

08 Décembre 2022

Grands projets franciliens : près de 3 000 bénéficiaires d'heures d'insertion en 2021 © Société du Grand Paris / Leticia Pontual Les engagements pour l’emploi et l’insertion des grands maîtres d’ouvrage des aménagements liées aux grands projets franciliens (Grand Paris, JO 2024) bénéficient notamment aux jeunes.

Les donneurs d’ordre du Grand Paris et des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 se sont réunis le 5 décembre pour présenter les données 2021 de l’Observatoire des Grands Projets Franciliens ainsi que les perspectives pour 2023 et 2024 pour les clauses sociales d’insertion issues des marchés publics en Ile-de-France.

Pour rappel, créé en mai 2022 à l’initiative de l’Etat, du GIP Maximilien, des maîtres d’ouvrage du Grand Paris et de la Solideo, l’Observatoire des Grands Projets Franciliens est un outil de mesure, d’évaluation et de mise en visibilité des actions des donneurs d’ordre, dans le cadre de leurs marchés publics, pour favoriser l’emploi des Franciliens les plus éloignés de l’emploi. Il vise également à soutenir leur engagement social, économique et territorial et à faire évoluer leurs achats à impact social.

En 2021, on a dénombré près de 3 000 bénéficiaires d’heures d’insertion sur les grands projets, sur un total régional de 12 364 bénéficiaires franciliens. Les contrats d’insertion (3 292 contrats) ont représenté un peu plus de 20% de l’ensemble des contrats régionaux liés aux grands projets. Leur durée moyenne était de 3 mois. Au total, 1,5 million d’heures d’insertion ont été réalisées.

La prise en compte des publics prioritaires dans les grands projets a profité en premier lieu aux jeunes (30,3%), aux femmes (16,6%) et aux d’habitants des QPV (15,3%).

Pour voir les résultats détaillés et connaître les projets sur 2023 et 2024, télécharger le support de présentation.

Patricia Holl

 

Tags : clause sociale | inclusion | accès à l'emploi | jeunes | QPV