Gartner consacre les « Learning Experience Platforms »

14 Juin 2018

Gartner consacre les « Learning Experience Platforms » © Fotolia Le cabinet Gartner publie une étude qui distingue les platesformes de gestion de la formation (LMS - Learning Management System) des platesformes d’expérience d’apprentissage (LEP – Learning Experience Platforms).

Depuis leur première apparition à la fin des années 90 dans le cadre du développement du e-learning, les platesformes de formation sont majoritairement connues sous le nom de LMS, pour Learning Management System ou plateformes de gestion de la formation.

Dans un communiqué publié jeudi 31 mai, le prestataire Coorpacademy se félicite de voir l’étude du cabinet Gartner opérer une distinction entre les désormais traditionnels LMS et les Learning Experience Platforms (LEP).

Centrées sur l’expérience de l’apprenant, les LEP revendiquent de dépasser les seuls besoins des services de ressources humaines pour s’intéresser davantage aux besoins de l’apprenant. Au-delà de la dimension administrative, ces plateformes s’appuient sur l’intégration de pédagogies sensées favoriser l’engagement des apprenants (jeu, apprentissage collaboratif, classe inversée, etc.).

Selon l’étude Gartner, les platesformes de type Cornerstone OnDemand, Docebo, ePath Learning ou Saba sont à classer dans la catégorie LMS, tandis que les solutions de type Coorpacademy, 360Learning ou CrossKnowledge relèvent du concept de LEP. Pour Jean-Marc Tassetto, cofondateur de Coorpacademy, l’approche Gartner permet de « souligner l’importance de se concentrer sur l’expérience de l’apprenant et la nécessité de comprendre les nouvelles manières d’apprendre […], pour rendre la formation en entreprise plus engageante ».

De l’expérience à l’engagement

Pratique pour dynamiser le marché et fournir aux acteurs une occasion de se différencier, le concept de Learning Experience Platform n’est cependant pas totalement nouveau et, surtout, ne fait pas l’unanimité. Ainsi, par exemple, de l’expert e-learning Craig Weiss, auteur du rapport annuel des 50 meilleures platesformes, qui déclare lui préférer le concept de Learning Engagement Platform. La différence ? Alors que la notion d’« expérience de formation » lui paraît vague, la notion d’« engagement » est selon lui plus pertinente pour exprimer la valeur ajoutée des plates-formes qui se revendiquent Learning Experience ».

Enfin et selon Craig Weiss, les LEP sont à la fois un marché de niche et un marché en pleine croissance. Mais pour continuer à se distinguer des LMS, qui n’hésitent pas à s’enrichir de leurs fonctionnalités, elles sont condamnées à l’innovation permanente.

Nicolas Deguerry (Centre Inffo pour Défi métiers)

 

Tags : formations | numérique | digital learning | Foad