France Stratégie s’interroge sur les modes d’alimentation des métiers

14 Septembre 2017

France Stratégie s’interroge sur les modes d’alimentation des métiers © Fotolia Dans un rapport paru en août 2017, France Stratégie a synthétisé les analyses du Réseau emploi compétences* sur les modes d’alimentation des métiers.

France stratégie a publié le rapport « Renforcer la capacité des entreprises à recruter » issu des travaux réalisés par le REC*. L’approche initiale était d’identifier les méthodes et les sources statistiques permettant d’appréhender les « modes d’alimentation » des métiers. En effet, il existe de multiples voies d’accès aux métiers qui diffèrent selon les métiers ou les secteurs : après une formation initiale ou continue, par l’expérience ou des passerelles-métiers. Le groupe de travail s’est également intéressé aux modes de recrutement des entreprises. Ainsi, après avoir questionné la « qualité » des candidats sur le marché su travail, le groupe a questionné la qualité de la gestion de la main d’œuvre au sein même des entreprises.

France Stratégie émet alors trois préconisations :

  • sortir d’une logique purement « adéquationniste » axée sur le « tout formation ». Les acteurs institutionnels doivent intégrer les spécificités des métiers et des secteurs d’activité, comprendre la manière dont sont pourvus les postes disponibles ;
  • améliorer la connaissance statistique des pratiques de gestion de la main d’œuvre et de recrutement, en s’appuyant notamment sur les dispositifs existants (Ofer, DEFIS) tout en maintenant les approches qualitatives ;
  • travailler sur l’identification des besoins en compétences. « Certaines branches et certains territoires ont déjà commencé ce travail en mettant en place des outils d’accompagnement des entreprises : accompagnement de proximité réalisé par les branches professionnelles ou les Opca, plateforme RH financée par l’État, etc. », écrit Morad Ben Mezian** qui juge ces initiatives « encore trop peu partagées et connues », et appelle à mieux animer ces structures et à diffuser les bonnes pratiques, « dans l’optique double d’améliorer les processus de recrutement et l’efficacité des formations ».

Défi métiers s’est également penché sur cette problématique d’alimentation des métiers au travers d’études :
Les modes d’alimentation des métiers du Bâtiment en Ile-de-France
Recrutement dans les PME des industries métallurgiques franciliennes : un système qui s'enraye

Itto Mousset

* Le Réseau Emplois Compétences (REC) est un réseau d’observation et de prospective des emplois et des compétences réunissant des représentants de l’État, des partenaires sociaux, des Régions, des observatoires de branches, des organismes producteurs de travaux d’observation et de prospective.

** Ancien responsable de l’Oref à Défi Métiers, Morad Ben Mezian travaille désormais à France Stratégie. Il est le rapporteur du groupe de travail n°4 du Réseau Emplois Compétences.

Tags : recrutement | alimentation des métiers | gestion de la main d'oeuvre