Evaluation des compétences professionnelles : France compétences publie ses préconisations

21 Octobre 2021

© Pixabay Chargée de réguler le système de certification professionnelle, France compétences formule à ce sujet une série de préconisations. Elles sont rassemblées dans une note unique publiée le 18 octobre 2021.

Le marché du travail français doit disposer de repères fiables en matière de maîtrise des compétences professionnelles. L’évaluation de ces compétences doit s’établir selon des exigences de qualité qui permettent aux acteurs économiques et sociaux et aux actifs de partager en confiance ces repères. Pour contribuer à l’atteinte de cette exigence, la Commission de la certification professionnelle de France compétences traduit dans un document unique les préconisations associées à l’évaluation certificative.

Publié le 18 octobre, ce document d'une quinzaine de pages est destiné aux organismes souhaitant déposer une demande d’enregistrement de certification professionnelle dans l'un de deux répertoires nationaux (RNCP - Répertoire national des certifications professionnelles et RS-Répertoire spécifique). Il se concentre ur l’évaluation dite « certificative », c’est-à-dire qui a pour objet « d’attester la maîtrise de la mise en œuvre de compétences », à distinguer de l’évaluation « formative », dont la finalité est pédagogique.

Ces préconisations, fruit de l’analyse des demandes d’enregistrement aux répertoires nationaux depuis près de 3 ans, visent à :

  • permettre aux organismes de satisfaire les critères d’enregistrement en matière d’évaluation ;
  • guider les organismes certificateurs dans l’amélioration de leurs pratiques d’évaluation.

Comme rappelé par ce document, l’évaluation s’appuie sur un référentiel qui décrit les modalités de l’évaluation. Ces modalités doivent provoquer des situations observables qui permettent à l’évaluateur d’apprécier la maîtrise de la mise en œuvre de la compétence professionnelle.  Ces modalités doivent s’approcher le plus possible de situations de travail en cohérence avec le niveau attendu de maîtrise des compétences visées. Les critères d’évaluation associés doivent eux être suffisamment précis pour permettre l’harmonisation des pratiques d’évaluation.

Cependant, la garantie qualité de l’évaluation ne se limite pas à son cadre théorique. Elle doit se traduire dans sa mise en œuvre opérationnelle : les règles doivent être formalisées, contextualisées aux enjeux et accompagnées d’actions de contrôle interne voire externe.

Enfin, l’évaluation repose sur la constitution d’un jury indépendant et professionnel dont l’action s’inscrit dans le cadre fixé par le certificateur et déclaré à France compétences.

A noter, l’évaluation des blocs de compétences et leur articulation avec l’évaluation globale font l'objet d'un chapitre dédié dans la note.

Télécharger la note de France compétences

Patricia Holl

Tags : France compétences | certification | RNCP | répertoire spécifique