Erasmus + : un programme élargi pour les acteurs de l'éducation et de la formation

08 Octobre 2014

 Erasmus + : un programme élargi pour les acteurs de l'éducation et de la formation © Fotolia Le nouveau programme de mobilité l'Union européenne s'adresse aux étudiants, mais aussi aux jeunes en formation pro, aux enseignants et formateurs, aux animateurs socio-éducatifs et aux bénévoles.

Androulla Vassiliou, commissaire européenne chargée de l'éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, a présenté officiellement le 29 septembre à la Cité universitaire internationale de Paris le nouveau programme Erasmus + . "Le '+' dans « Erasmus+ » signifie qu'il ne s'agit pas uniquement d'un programme destiné aux étudiants", a précisé la commissaire lors de son discours, "il s'adresse également aux apprentis, aux enseignants, au personnel universitaire, aux animateurs socio-éducatifs et aux bénévoles."

Le nouveau programme Erasmus + regroupe en effet sous une seule appellation l'ancien programme Erasmus et sept autres programmes européens qui étaient moins connus : Comenius, Grundtvig, Leonardo da Vinci, Jean Monnet, Tempus, Erasmus Mundus et Jeunesse en action. Doté d'un budget de près de 15 milliards d'euros pour la période 2014-2020, Erasmus + devrait permettre à plus de 4 millions de personnes, dont 500 000 en France, "d'étudier, de se former, de travailler ou de s'engager en tant que bénévoles dans un autre pays".

Des bourses de mobilité pour des publics variés dans des situations précises

Différents publics pourront ainsi bénéficier des actions de mobilité du programme européen :

  • les étudiants, pour des périodes d'étude ou de stage en entreprise ;
  • les jeunes en formation professionnelle, pour des périodes de stage en entreprise ;
  • les jeunes diplômés, pour des périodes de stage à réaliser moins d'un an après l'obtention de leur diplôme ;
  • les jeunes hors du système éducatif, pour des actions de volontariat (individuel et collectif) ;
  • les membres des équipes éducatives et le personnel d'établissements ou d'organismes scolaires, d'enseignement supérieur, de formation professionnelle ou d'éducation des adultes, pour des périodes de formation, des mission d'enseignement, la participation à des séminaires, etc. ;
  • les travailleurs de jeunesse (animateurs, travailleurs sociaux, etc.) professionnels ou bénévoles, pour des périodes de formation, des séminaires ou des visites d'études.

A noter : en France, la gestion du programme Erasmus + a été confiée à deux agences, l'Agence Europe Education Formation France (scolaire, université, apprentissage, formation professionnelle et formation des adultes) et l' agence Erasmus+ Jeunesse & Sport (éducation non formelle et suivi des publics fragiles).

Pour en savoir plus : consulter le guide du programme Erasmus + 

Raphaëlle Pienne

Tags : Erasmus