EIF-FEL : bilan positif et perspectives pour favoriser l'accès aux formations de français

11 Février 2020

Eif-Fel : bilan positif et perspectives pour favoriser l'accès aux formations de français © Défi métiers La Ville de Paris présente le bilan des actions menées par le Réseau EIF-FEL et les pistes de développement soutenues par les acteurs signataires de la charte, toujours plus nombreux.

Mardi 28 janvier, la mairie du 18 ème arrondissement de Paris accueillait un large public pour partager le bilan du Réseau EIF-FEL et dresser avec les partenaires les nouveautés et les perspectives du projet.

La direction de la Démocratie, des Citoyen.ne.s et des Territoires (DDCT) de la Ville de Paris (service Egalité Intégration Inclusion) a ainsi animé une rencontre des adhérents de la charte du Réseau, permettant une présentation dynamique, chiffrée et historiée depuis la création du Réseau jusqu'à ce jour.

Un bilan positif

Les trois associations animatrices des pôles de permanence, Centre Alpha Choisy, Cefil et Paroles voyageuses, ont apporté des informations sur l'implantation territoriale, les étapes depuis la prise de rendez-vous jusqu'à l'évaluation, les modalités de collaboration avec les référents des bénéficiaires adressés aux permanences.

Une vidéo, réalisée en français facile à lire et à comprendre (Falc), illustre le rôle de chaque partenaire, les étapes et les possibilités offertes par ce service unique en Ile-de-France.

Les échanges d'information et le suivi assuré par les référents, les organismes de formation et les évaluatrices facilitent les positionnements et la sécurisation des parcours.

Les évaluations favorisent le recueil des besoins complémentaires en formation de français des publics accueillis sur chacun des 6 arrondissements.

Quelques chiffres pour 2019

1 211 personnes ont été reçues en évaluation : réparties de façon équilibrée entre les hommes et les femmes, âgées de 26 à 59 ans ; 40 % sont de nationalité afghane ou bangladaise ou algérienne ou malienne ou marocaine ; très majoritairement scolarisées plus de 5 ans dans leur pays d’origine ; plus de 25% habitent en quartiers politique de la ville ; ces personnes sont inscrites au Pôle emploi ou à la Mission locale.

Les orientations vers les permanences émanent majoritairement des agences Pôle emploi,des Missions locales, du Centre d'action sociale de la Ville de Paris (CASVP) et des Espaces dynamique d'insertion.

508 personnes ont été inscrites en formation dont 387 personnes sont entrées en formation : 46 % pour des actions de français à visée professionnelle, 33 % d'insertion sociale et professionnelle, 7 % de français à visée générale, 14 % sont en attente. Ces formations sont financées par la Ville de Paris (39%), l'offre de proximité (20%), l'Etat-DDCS (14%), la Région (10%). Viennent en tête les Passerelles linguistiques à visée professionnelle, les ASL et les Cours municipaux pour adultes.

Des adhérents toujours plus nombreux autour de cette dynamique parisienne

Adhérer à cette démarche collective et fédérative signe l'engagement de chaque structure au service d’un meilleur accompagnement des publics dans leurs projets de formation en français et leur intégration socio-professionnelle.

La charte évolue dans sa présentation pour traduire le développement et l'intensification du projet.

Parmi les six derniers signataires (Tous bénévoles, Fle et cie, Thot, Mosaic 9, etc.), Défi métiers apporte sa contribution avec la mise à disposition d'outils permettant de retrouver l'offre actualisée et référencée dans les programmes conventionnés (Région, DDCS, Paris, Ofii, etc.) grâce à la cartographie régionale et le moteur de recherche, plébiscité par les prescripteurs.

Pour aller plus loin :
Présentation du 28 janvier
Charte Réseau EIF-FEL

Christine Barret-Labre

Tags : cartographie | réseau EIF FEL | orientation | apprentissage du français