Du 28 septembre au 2 octobre, c'est la Semaine du Contrat de génération

30 Septembre 2015

Du 28 septembre au 2 octobre, c'est la Semaine du Contrat de génération © Fotolia La DGEFP lance une semaine d’échanges et de débats autour du Contrat de génération et des bonnes pratiques de sa mise en œuvre.

Deux ans après la mise en place du Contrat de génération, la Délégation générale à l’Emploi et à la Formation professionnelle (DGEFP) organise, du 28 septembre au 2 octobre 2015, la Semaine "contrat de génération", ponctuée d’événements nationaux et régionaux, et relayée sur les réseaux sociaux.

Pour lancer cette semaine, des Rencontres « Contrat de génération » seront organisées le lundi 28 septembre à Paris. Elles permettront aux acteurs du contrat de génération d’échanger sur les bonnes pratiques qui les ont conduits à mener des négociations, à débattre autour de l’apport des démarches intergénérationnelles qu’il induit et, enfin, de l’intérêt produit autour de la compétitivité des entreprises. Cette journée réunira les entreprises, les partenaires sociaux, les OPCA, les chambres consulaires, etc.

Point d’orgue de cette semaine : la remise du Trophée Contrat de génération 2015, le 29 septembre. Cette 3ème édition vise à récompenser deux entreprises qui se sont illustrées par la négociation et la mise en œuvre d’un accord d’entreprise sur le contrat de génération.

Ce concours destiné aux entreprises de plus de cinquante salariés, distinguera les lauréates au travers de l’exemplarité de l’accord conclu, de l’impact sur les pratiques managériales sur la gestion des seniors, sur l’implication des jeunes et sur la transmission des savoirs. Sélectionnées par un jury composé de partenaires sociaux, elles présenteront leur entreprise et l’implantation du contrat de génération au sein de celle-ci.

Cette semaine et ce concours, seront l’occasion de mesurer les premiers impacts de ce dispositif de soutien à l’emploi des jeunes et des seniors.

Quelques repères : le Contrat de génération, créé par la loi du 1er mars 2013, largement simplifié pour les entreprises de moins de 300 salariés par la loi sur la formation professionnelle du 5 mars 2014, concerne tous les employeurs de droit privé ainsi que les établissements publics à caractère industriel et commercial de plus de 300 salariés.

Dispositif d’aide aux entreprises, le contrat de génération permet à celles-ci de faciliter l’embauche de jeunes en CDI, de favoriser l’embauche ou le maintien en emploi de seniors, d’assurer la transmission des savoirs et compétences entre les deux générations.

Selon qu’elles ont moins de 50 salariés, entre 50 et 299 salariés ou plus de 300 salariés les modalités d’aide et de conseil ainsi que d’obligations sociales sont différenciées.

Pour en savoir plus

Catherine de Labarre

 

Tags : contrat de génération | dispositif | insertion