Deux partenariats pour Walt., « l’expert de l’alternance »

26 Janvier 2021

Visuel de la plateforme Walt. Commerce © Walt. Walt. dévoile un partenariat avec l’Opcommerce, qui bénéficie d’un espace dédié pour présenter ses métiers et offres d’emploi, et un autre avec l’Apec pour accompagner l’insertion dans l’emploi des jeunes diplômés.

Walt. Commerce décline la mission d’information de Walt, autour des métiers des 19 branches rassemblées dans l’Opcommerce. Les entreprises peuvent y valoriser leurs métiers, les postes à pourvoir et les centres de formation faire connaître leurs cursus en alternance. Cinq espaces (métiers, formations, offres emploi, articles, témoignages) sont mis aux couleurs de Walt., avec sa mascotte qui séduit 55 000 jeunes, abonnés aux réseaux sociaux.

Yves Hinnekint, président de l’association Walt. et du groupe Talis Business School explique : « le sujet et l’enjeu d’intérêt général, c’est la valorisation de l’apprentissage. Le rôle d’intermédiation entre les jeunes et les entreprises est totalement inscrit dans l’ADN et dans les missions des Opco ». Ce partenariat avec l’Opcommerce pourrait en préfigurer avec d’autres Opco.

Accompagner les jeunes diplômés

Walt. a également conclu avec l’Apec (Association pour l’emploi des cadres) une convention visant à valoriser les services respectifs des deux associations, pour aider les étudiants à trouver leur entreprise d’accueil en alternance, sécuriser le recrutement des entreprises qui recherchent des alternants et accompagner les jeunes diplômés en fin de contrat dans leur insertion professionnelle.

Pour Yves Hinnekint, il s’agit de construire une « filière apprentissage » : « c’est naturel et complémentaire de signer ce partenariat avec l’Apec pour des raisons historiques. L’Apec s’intéresse bien évidemment aux jeunes diplômés qui sortent de leur alternance, avec un enjeu d’accompagnement dans l’emploi. Et elle dispose d’outils de coaching, de préparation à l’entretien, etc., que nous pouvons partager sur la plateforme Walt et réciproquement ».

Walt. relaiera sur son site les offres en alternance diffusées sur Apec.fr, les différents événements et ateliers de l’association qui a lancé le dispositif #ObjectifPremierEmploi pour les Bac +3. Alors que l’Apec n’a pas comme première vocation de s’adresser au large public des alternants, du premier niveau de qualification jusqu’à Bac +5, ce partenariat veut porter une « attention particulière aux publics fragilisés, les jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville, des zones de revitalisation rurales ainsi que ceux en situation de handicap ».

Yves Hinnekint précise : « ce n’est pas le public de l’Apec, mais c’est celui de Walt. Cela peut devenir un public partagé. Ces jeunes qui, aujourd’hui, sont, entre guillemets, en déshérence ou en mode PlayStation du matin au soir, nous sommes en mesure, via l’alternance et l’apprentissage de les ramener vers un BTS, un Bachelor, les filières de formation plus classiques ». Il s’agit désormais de « faire vivre ce partenariat », à l’heure où l’alternance a certes le vent en poupe, mais la période compliquée. À cet égard, Yves Hinnekint plaide pour un maintien jusqu’en septembre 2021 des aides au recrutement des apprentis, afin de ne pas « rater la rentrée 2021 ».

Christelle Destombes (Centre Inffo pour Défi métiers)

Tags : Walt. | Opcommerce | métiers du commerce | Apec