Des propositions pour renforcer le réseau des missions locales

22 Juin 2017

Des propositions pour renforcer le réseau des missions locales © Bondyblog.fr Un rapport sénatorial, qui analyse les activités et les résultats des missions locales, émet une série de recommandations pour sécuriser les financements et le fonctionnement du réseau.

La commission des finances du Sénat a réalisé un rapport d’information sur les missions locales, rendu public le 7 juin. Ses rapporteurs, François Patriat et Jean-Claude Requier, y soulignent la place « incontournable » acquise par le réseau chargé d’un accompagnement global des jeunes rencontrant des difficultés d’insertion sociale et professionnelle. Ils émettent néanmoins des recommandations pour améliorer son positionnement, ses financements et son organisation.

Clarifier les missions avec Pôle emploi et simplifier la Garantie Jeunes.

Le rôle des missions locales s’est considérablement accru ces dernières années, constatent les auteurs du rapport. Le réseau accueille 1,4 million de jeunes chaque année et ce nombre est en augmentation constante depuis 2007. Malgré des disparités marquées selon les territoires et le niveau de diplômes des jeunes accompagnés, il affiche également des résultats globalement positifs avec près d’un jeune sur deux se voyant proposer un emploi ou une formation.

Les sénateurs remarquent néanmoins que le développement d’un accompagnement spécifique des jeunes par Pôle emploi a créé un risque de doublon avec le champ de compétences des missions locales. Aussi, il conviendrait de qualifier les rôles de chacun. Le dispositif de la Garantie jeunes porté par les missions locales demande également des évolutions : d’une part la définition d’objectifs plus réalistes afin de sécuriser son financement et d’autre part la simplification de ses règles de reporting.

Améliorer le financement et l’organisation du réseau

Si les dotations de l’Etat aux missions locales progressent depuis 2012, les rapporteurs constatent néanmoins des disparités selon les structures et un caractère fluctuant de leurs ressources. Ceux-ci recommandent notamment de mettre en place des conférences locales des financeurs des missions locales et de construire une véritable budgétisation par la performance.

Ils appellent également à poursuivre la clarification de la gouvernance réseau. Au niveau national, ceux-ci recommandent de préciser sa représentation, entre la délégation interministérielle les missions locales et l’Union nationale des missions locales (UNML). Au niveau local ensuite, ils préconisent de clarifier le rôle des Associations régionales des missions locales (ARML) et de renforcer leurs compétences en leur confiant par exemple certaines missions de support.

Consulter le rapport

Pour aller plus loin : voir l’infographie des chiffres-clés des missions locales en 2016

Raphaëlle Pienne

Tags : missions locales | jeunes | accompagnement