Des propositions pour faire évoluer la formation des travailleurs sociaux

15 Septembre 2015

Des propositions pour faire évoluer la formation des travailleurs sociaux © Fotolia Un rapport de la députée Brigitte Bourguignon recommande d'instaurer un socle commun de compétences dans les formations sociales.

Le 2 septembre dernier, la députée socialiste du Pas-de-Calais Brigitte Bourguignon a remis au Premier Ministre Manuel Valls son rapport "Reconnaître et valoriser le travail social", commandé dans le cadre de la mission de concertation relative aux Etats Généraux du travail social.  

Faisant le constat d'une "perte de sens" du travail social, ce rapport fait 23 propositions, parmi lesquelles celle de définir la notion de travail social et de l'inscrire dans le droit français, sur la base du cadre élaboré par l'International Association of Schools of Social Works. 

Un socle commun et des spécialisations pour les diplômes du travail social

Mais le rapport de Brigitte Bourguignon vient surtout répondre à la vive opposition qui avait accueilli la proposition de la Commission professionnelle consultative du travail social et de l'intervention sociale (CPC) de procéder à une "réarchitecture" des diplômes du travail social.

Le rapport abandonne ainsi le principe "d'un diplôme par niveau" voulu par la CPC, très critiqué par les acteurs du travail social par crainte d'une perte de l'identité de leurs métiers. Pour favoriser la mobilité professionnelle, il recommande en revanche l'instauration d'un socle commun de connaissances et de compétences pour les diplômes du travail social. Ce socle commun, dont la volumétrie dépendrait du niveau de diplôme, devrait demeurer inférieur à 30 % des contenus de chaque parcours de qualification afin de préserver les cœurs de métiers.

Afin de répondre à l'actuelle "étanchéité des diplômes" du travail social, le rapport préconise également d'introduire des spécialisations à choisir par les étudiants en fin de cursus. Ces options ou modules d'approfondissement pourraient porter sur les dispositifs d'aide et d'action sociale (aide sociale à l'enfance, logement, handicap, etc.), ou sur des techniques ou problématiques particulières.

A noter : lors de la remise du rapport, Manuel Valls a demandé aux ministres de tutelle du travail social Marisol Touraine et Ségolène Neuville d'élaborer d'ici à la fin du mois d'octobre un plan d'action pour le travail social.

Consulter le rapport "Reconnaître et valoriser le travail social"

Raphaëlle Pienne
 

Tags : travail social