Des mesures pour valoriser les métiers et les formations du tourisme

26 Novembre 2021

© Gouvernement Dans le cadre de son « Plan de reconquête et de transformation du tourisme », le Gouvernement prévoit de lancer une campagne de communication pour promouvoir les métiers du secteur et de créer « réseau d’excellence des écoles et formations du tourisme ».

En déplacement à Amboise (Indre-et-Loire), le 20 novembre, le Premier ministre a annoncé une série de mesures pour soutenir le développement et la transformation du secteur du tourisme particulièrement touché par la crise sanitaire. Ce plan baptisé « Destination France » doté d’une enveloppe de 1,9 milliard d’euros, comporte un volet visant « conquérir et reconquérir les talents ». Il s’agit d’accompagner l’évolution des compétences et d’améliorer l’attractivité du secteur alors que certaines activités telles que l’hôtellerie-restauration font face à des difficultés de recrutement.

Attractivité des métiers

Pour ce faire, le gouvernement va lancer au premier trimestre 2022 une campagne de communication nationale autour des métiers et des formations du tourisme. En complément de cette vaste opération de promotion déclinée au niveau régional, une « Semaine des métiers du tourisme » sera instaurée. Cette manifestation qui aura lieu une fois par an mobilisera l’écosystème de l’emploi et de la formation autour de découvertes des métiers et d’opérations de recrutement.

Formation : création d’un réseau d’excellence

En plus de ces actions visant à renforcer l’attractivité des métiers, le plan « Destination France » entend contribuer à développer des formations adaptées aux enjeux du secteur : diversification de l’offre et montée en qualité, transition écologique et numérique, etc. Dans cette optique, il est prévu de créer un réseau d’excellence qui réunira les écoles et les organismes actifs dans le secteur du tourisme. Objectif : enrichir l’offre de formation, renforcer sa visibilité et l’adapter au besoin des filières. Les Greta et les 18 campus des métiers et des qualifications des filières « tourisme – gastronomie » et « métiers d’art et du patrimoine » seront associés à ce réseau.

Accompagner les saisonniers

Autre mesure annoncée : le soutien à la création de guichets pour accompagner les saisonniers dans leur recherche d’emploi, de logements, etc. Plusieurs collectivités ont déjà lancé des initiatives en ce sens. L’Etat entend encourager le mouvement en apportant son appui au déploiement d’autres plateformes favorisant le recrutement et la fidélisation des saisonniers.

Actions spécifiques

Ce volet compétences du plan « Destination France » complète les différentes initiatives mises en œuvre par le gouvernement en matière d’emploi et de compétences depuis le début de la crise sanitaire : mesures d’urgence (activité partielle, FNE-formation), plan de relance, plan pour réduire les tensions de recrutement, etc. Des actions plus spécifiques au tourisme sont en cours dans le cadre d’Engagements de développement de l’emploi et des compétences (Edec) cofinancés par l’Etat à hauteur de 4,6 millions d’euros. Et plusieurs branches professionnelles du secteur, dont l’hôtellerie-restauration, ont été invitées à se pencher sur les questions de rémunération, de conditions de travail et d’évolution professionnelle avec pour objectif de renforcer l’attractivité des métiers.

Estelle Durand (Centre Inffo pour Défi métiers)

Tags : tourisme | Greta | campus des métiers et des qualifications

Présentation du Plan de reconquête et de transformation du tourisme