Défi métiers et les organismes de formation : une relation toujours plus étroite

16 Mai 2017

Défi métiers et les organismes de formation : une relation toujours plus étroite © Fotolia Défi métiers a rencontré les organismes de formation acteurs de la campagne de complétude menée dans le cadre du Plan 500 000. Ils ont exprimé leur satisfaction, mais aussi leurs attentes vis-à-vis du Carif-Oref francilien.

Pour clore la campagne de complétude des actions de formation des 3 programmes du Plan 500 000 (Formations métiers, Formations transverses et Groupement de commandes Pôle emploi Région) qui s’est achevée fin 2016, Défi métiers a organisé le 4 mai 2017 une rencontre avec les organismes de formation qui y ont pris part.

A cette occasion, les organismes de formation se sont vu communiquer le bilan de cette campagne mais aussi les résultats d'une enquête évaluative menée par Carif-Oref francilien en mars. L’objectif était de recueillir les avis des organismes de formation sur les modalités de la campagne et les modalités de collaboration avec Défi métiers.

Une évaluation positive

L’enquête lancée par Défi métiers a permis d’évaluer l’organisation et le déroulement de la campagne, mais aussi son efficacité, et de recueillir l’avis des organismes de formations sur des problématiques communes par rapport notamment à la fréquence d’organisation des campagnes. En ce qui concerne l’organisation et le déroulement de la campagne, les organismes de formation ont jugé l’appui apporté par l’équipe DOKELIO Ile-de-France à 76 % plus que satisfaisant, tant pour la qualité de l’information donnée que pour celle de l’écoute apportée. Concernant l’efficacité de la campagne, il ressort de l'enquête que 100 % des organismes interrogés estiment que cette campagne a permis la mise en visibilité effective de leur offre de formation.

Il était également important pour Défi métiers de comprendre quelles modalités de collaboration convenaient le mieux aux organismes de formation afin d’adapter sa stratégie collaborative. Les organismes se sont dit prêts à 80 % à participer aux groupes de travail mis en place par Défi métiers. Ils ont également exprimé à 80 % la volonté d’être accompagnés par Défi métiers dans leur relation avec les prescripteurs.

Des propositions d’amélioration

Les organismes de formation ont tenu à mettre en lumière les difficultés auxquelles ils ont pu être confrontés durant la campagne. Ils ont notamment proposé des améliorations des outils Défi métiers dont DOKELIO, sans manquer de relever la praticité de son nouveau module de recherche de l’offre de formation conventionnée. Défi métiers a également insisté sur l’intérêt pour les organismes de référencer leur offre non conventionnée, compte tenu notamment de l’évolution de la procédure de pôle emploi dans le financement des AIF.

Les échanges ont naturellement porté sur les systèmes d’information mobilisés par les financeurs, (KAIROS et SAFIR notamment). Le rôle d’intermédiation du Carif-Oref s’affirme chaque jour davantage : par sa position privilégiée entre les financeurs et les opérateurs de formation, Défi métiers se place en garant de la qualité de l’information sur l’offre de formation professionnelle.

Joyce Maïssa

Tags : campagne de complétude | bilan | Défi métiers | RCO | organismes de formation