Dans les Yvelines, le taux de chômage demeure relativement faible

21 Janvier 2015

Dans les Yvelines, le chômage demeure relativement faible © ARD / Derouault Michel Le département affiche un des plus faibles taux de chômage en Ile-de-France, malgré une mauvaise situation de l'emploi dans la zone de Mantes-la-Jolie.

Fin juin 2014, les Yvelines (78) affichaient le taux de chômage le plus faible d'Ile-de-France, selon le bilan sur l'emploi réalisé par l'unité territoriale (UT) des Yvelines de la Direccte Ile-de-France. A cette période, le département  affichait ainsi un taux, provisoire, de chômage de 7,2 %, contre 8,6 % pour l'ensemble de l'Ile-de-France.

Les Yvelines accueillent sur leur territoire la majorité de la zone d'emploi de Mantes-la-Jolie, affectée par le taux de chômage le plus élevé de la région (11,4 % fin juin 2014), mais également des zones où ce taux est particulièrement faible, notamment celles de Houdan et de Rambouillet (avec respectivement des taux de chômage de 4,9 % et de 5,6 %).

Une progression du chômage similaire à l'ensemble de la région

Selon le même document, les Yvelines ont connu en 2014 une progression du nombre de demandeurs d'emploi assez similaire à celle de l'ensemble de la région. A fin novembre 2014, la demande d'emploi de catégorie A y a ainsi progressé de 6,1 % sur un an, contre 6,5 % dans l'ensemble de l'Ile-de-France.

Sur la même période, dans les Yvelines, la demande d'emploi  des jeunes de moins de 25 ans (catégorie A) a progressé de 1,2 % (+1,4 % en Ile-de-France) et la demande d'emploi des plus de 50 ans (catégorie A) a progressé de 11,9 % (+12,1 % en Ile-de-France).

Consulter le document "Le marché du travail et les politiques de l'emploi dans les Yvelines" (édition du 9 janvier 2015).

Raphaëlle Pienne

Tags : Yvelines | marché du travail