Dans les Missions locales, le nombre de jeunes en situation professionnelle progresse

13 Février 2019

Dans les Missions locales, le nombre de jeunes en situation professionnelle progresse © Mission locale de Paris Le rapport d’activités 2017 du réseau des Missions locales confirme le rôle central de cet acteur avec près de 1,3 million de jeunes en contact et plus de 1,1 million de situations professionnelles mobilisées.

Le réseau des 439 Missions locales (75 en Ile-de-France, avec au total 603 sites de contact) maille l’ensemble du territoire national, avec 13 600 salariés dont 75 % sont dédiés à l’accompagnement des jeunes.

En 2017, les Missions locales ont été en contact avec près de 1,3 million jeunes dont 1,1 million ont été reçus en entretiens individuels. Ce sont 400 000 jeunes qui ont été accueillis pour la première fois au cours de cette année. Parmi ces jeunes nouvellement accueillis, on dénombre autant de jeunes femmes (49%) que de jeunes hommes (51%). Plus de 9 jeunes sur 10 sont d’un niveau égal ou inférieur au baccalauréat, dont la moitié est sans aucun diplôme.

Davantage de jeunes en situation professionnelle

Les Missions locales ont accompagné la très grande majorité des jeunes dans un parcours contractualisé en 2017, année du lancement du Pacea et de la généralisation de la Garantie jeunes (81 000 bénéficiaires). 

Afin d’accompagner les jeunes vers l’emploi, plus de 1,1 million de situations professionnelles ont été mobilisées dont 544 000 contrats de travail (+3 % sur un an), 40 000 contrats en alternance (+8 %), 16 000 retours à l’école (+7 %) et 186 000 actions de formation professionnelle. A noter, le « plan 500 000 formations » n’a pas bénéficié aux jeunes, malgré les alertes adressées par l’UNML (Union nationale des Missions locales).

En Ile-de-France, 41 685 jeunes ont intégré le Pacea en 2017 dont 9 700 ont bénéficié de la Garantie Jeunes. Dans le même temps, 17 644 jeunes sont entrés en délégation de PPAE (Projet personnalisé d'accès à l'emploi) dans le cadre du partenariat renforcé avec Pôle emploi.

Les entreprises mobilisées

Près de 70% des Missions locales ont des collaborateurs dédiés aux relations entreprises. Au cours de l'année 2017, 186 000 entreprises ont été partenaires pour l’accès des jeunes à l’emploi. Parmi les entreprises les plus impliquées, on peut citer Adecco, Engie, La Poste ou encore la SNCF. Les actions menées sont diverses : rencontres professionnelles, forums des métiers, parrainage, alternance, recutement, etc.

Les grands comptes sont également mobilisés dans le cadre d’un partenariat national : les chambres consulaires, Prism’emploi et les agences d'emploi temporaire, l'Union des industries et métiers de la métallurgie, etc.

Une prise en charge globalisée

Les Missions locales ont par ailleurs poursuivi leurs actions pour prendre en compte la globalité des difficultés auxquelles les jeunes sont confrontés dans leur parcours d’accès à l’emploi et à l’autonomie. Ainsi, 91% des Missions locales proposent des services d’hébergement d’urgence en interne ou via des partenaires, 73% mettent en place des aides financières à la mobilité et 42% proposent des ateliers mobilité, 81% ont des actions avec le ministère de la justice dont près de la moitié intervient en milieu carcéral.

Télécharger le bilan d'activité 2017 des Missions locales 

Patricia Holl

Tags : jeunes | missions locales | garantie jeunes