Contrat d’engagement jeune : lancement du service dédié aux jeunes en rupture

25 Mars 2022

Contrat d’Engagement Jeune : lancement du service dédié aux jeunes en rupture © Fotolia L'Etat a annoncé le déploiement du volet du Contrat d’engagement jeune dédié aux jeunes rencontrant les plus grandes difficultés d'insertion socio-professionnelle.

Lancé le 1er mars 2022 dans la continuité du plan « 1 jeune, 1 solution », le Contrat d’engagement jeune s’adresse aux moins de 26 ans, sans emploi, ni formation qui souhaitent s’engager activement dans un parcours vers l’emploi.

Pour venir en aide aux jeunes les plus en rupture (jeunes sans domicile fixe, jeunes sortant de l’aide sociale à l’enfance, en situation de décrochage scolaire ou ayant des problèmes d’addiction, etc.), une offre de service dédiée va être déployée en complément dans toute la France.

Pour ces jeunes, le Contrat d’engagement jeune proposera des démarches d’aller vers et des parcours spécifiques, inspirés des recommandations issues des travaux conduits par le Haut-commissariat aux compétences et la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, ainsi que des meilleures pratiques repérées dans le cadre des appels à projets « 100 % inclusion, La fabrique de la remobilisation » ou « Repérer et remobiliser les invisibles » du plan d’investissement dans les compétences. Les associations d’insertion et de lutte contre la pauvreté joueront un rôle essentiel dans ce déploiement.

La mise en place de ces parcours spécifiques s’appuiera sur :

  • Dans l’immédiat, la prolongation des parcours de repérage et de remobilisation portés par les associations dans le cadre de l’appel à projets « 100% inclusion », en visant prioritairement l’accompagnement de jeunes éloignés de l’emploi ;
  • La publication dès avril d’appels à projet régionaux visant à sélectionner à l’été des associations, qui accompagnent localement des jeunes en rupture et qui sont prêtes à proposer le Contrat d’engagement jeune, en collaboration avec les Missions Locales
  • A l’horizon de la rentrée, le lancement d’un marché national visant à pérenniser les expérimentations lancées par plusieurs associations dans le cadre du plan d’investissement dans les compétences. Il concernera prioritairement les jeunes qui ne sont pas en contact avec le service public de l’emploi. Les associations sélectionnées seront ainsi en mesure de porter le Contrat d’engagement jeune à destination de ces jeunes.

Plus de 100 millions d’euros seront mobilisés en 2022 pour financer ces accompagnements qui concerneront plus de 20 000 jeunes cette année.

Télécharger le communiqué de presse du ministère du Travail

Patricia Holl (source : ministère du Travail)

 

Tags : jeune | CEJ | insertion socio-professionnelle | Prij