Comprendre l’emploi dans l’économie verte

29 Juillet 2014

Comprendre l’emploi dans l’économie verte © Fotolia Au sein de l’économie verte, le nombre de demandeurs d’emploi cherchant un emploi augmente moins fortement dans le domaine des métiers verts que dans celui des métiers verdissants.

Le service de l’observation et des statistiques (SOeS)  du Commissariat général au développement durable, en collaboration avec la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) et Pôle emploi, vient de publier une étude intituée «  Comprendre l’emploi dans l’économie verte par l’analyse des métiers ».
 
Ce document présente, à l’échelle nationale, les caractéristiques des quatre millions d’emplois que portent les professions vertes et verdissantes et l’évolution du marché de l’emploi pour ces métiers. Pour rappel, les professions vertes sont les professions dont le cœur d’activité est dédié à la protection de l’environnement ou à la gestion durable des ressources. Les professions verdissantes sont des professions dont le geste professionnel évolue par la prise en compte des enjeux environnementaux.
 
Comme cela a pu être constaté pour la région Ile-de-France (cf. Focale 19), les professions vertes, comme les professions verdissantes, sont exercées très principalement par des hommes. Les ouvriers sont particulièrement nombreux parmi les professions vertes. Les conditions d’emploi dans ces professions sont majoritairement des emplois sans limite de durée. Cependant, au sein des professions verdissantes, les emplois non salariés couvrent 13 % des 3, 7 millions d’emplois concernés.
 
Pour de nombreuses professions de l’économie verte, pour lesquelles les employeurs ont des projets de recrutement, ces derniers anticipent des recrutements difficiles. Cette situation est particulièrement sensible pour les métiers du bâtiment où près d’un projet de recrutement sur deux est jugé "problématique".
 
Les professionnels de l’animation socioculturelle sont, en 2013, les professions de l’économie verte les plus recherchées par les employeurs.
 
Les demandeurs d’emploi inscrits en 2013 à Pôle emploi, et qui se positionnent sur les métiers de l’économie verte, sont très essentiellement des hommes alors qu’il existe une parité hommes-femmes sur l’ensemble des demandeurs d’emplois.
 
Voir la publication du SOeS (Le point sur n°118, juin 2014)
 
Catherine Gwet

Tags : économie verte | métiers verts | marché du travail