CléA et CléA numérique : nouveau déploiement dans le cadre du Pic

01 Octobre 2019

© Fotolia Le lancement de deux nouvelles campagnes d’habilitation pour les certificats CléA et CléA numérique est l'occasion de relancer le processus d'orientation des publics et de financement des formations.

Début 2019, des interrogations ont été soulevées concernant l'avenir de la certification CléA et son financement. Le premier semestre a permis de constater que Certif Pro, l’association nationale pour la certification paritaire interprofessionnelle, titulaire des droits de propriété de CléA et CléA numérique, était en place (en savoir plus sur Certif Pro) et que la plateforme dématérialisée permettant aux organismes évaluateurs de transmettre les dossiers poursuivait son activité.

Après avoir labellisé les premiers candidats, Certif’Pro lance une nouvelle phase d’habilitations. Et des mesures concernant les prises en charge financières sont annoncées.

Deux campagnes

Deux nouvelles campagnes d'habilitation, en septembre et octobre 2019, visent à garantir la qualité des prestations qui seront dispensées par les organismes habilités. Les organismes ont jusqu’au 31 octobre 2019 pour déposer leurs dossiers, dont l’instruction sera examinée le 11 décembre.

  • CléA

Depuis juillet 2019, tous les organismes de formation déclarés satisfaisant aux obligations du décret qualité peuvent former à CléA, sans avoir à disposer d’une habilitation.

La première campagne de certification CléA s'adresse donc uniquement aux organismes évaluateurs ne détenant pas d’habilitation antérieure en cours de validité. Les habilitations des évaluateurs délivrées par le Copanef lors des conseils pléniers de juillet et novembre 2018 sont maintenues jusqu’au terme initialement prévu.

  • CléA numérique

Parallèlement, une campagne d’habilitation des organismes chargés de l’évaluation d'une part, et d'autre part de la formation, pour CléA numérique est lancée. Le cadre de réponse est accessible sur la plateforme CléA numérique.

Plusieurs financements possibles

La certification CléA relève de la liste unique accessible sur moncompteactivité. Salariés et demandeurs d’emploi peuvent mobiliser leur Compte personnel de formation (CPF) et trouver un appui dans le cadre du Conseil en évolution professionnelle. La monétisation du CPF devrait permettre de lever certains freins à la demande de financement.

Pour les demandeurs d’emploi, les évaluations et la formation seront prises en charge par Pôle Emploi. Le marché national conclu entre le Haut-Commissariat aux Compétences (gestionnaire du Pic, Plan d'investissement dans les compétences) et Pôle Emploi devrait prochainement prendre en charge les évaluations CléA (450 € pour les évaluations préalables, 250 € pour les évaluations finales) et CléA numérique (300 €).

En Ile-de-France, le Pacte régional pour l'investissement dans les compétences organise le financement de la certification pour 1 500 stagiaires entrés en formation dans le dispositif PEE.

Les Opco accompagneront employeurs et salariés pour déployer une certification répondant aux besoins des entreprises et des salariés.

La certification CléA va donc pouvoir prendre la place qui lui revient dans une société des compétences où la maîtrise des savoirs de base figure dorénavant au 1er niveau de qualification du cadre national des certifications professionnelles.

Christine Barret-Labre

Tags : cléA | cléA numérique | opco | Pôle emploi