Chéquier unique VAE : du nouveau en 2016

28 Juillet 2015

Chéquier unique VAE : du nouveau en 2016 © Fotolia A partir de l'an prochain, le dispositif francilien pourrait permettre de financer deux accompagnements différenciés à la VAE, ainsi que des formations avant le passage devant le jury.

Afin de prendre en compte les nouvelles dispositions introduites par la loi du 5 mars 2014, les élus régionaux, réunis en assemblée le 10 juillet dernier, ont adopté une délibération visant à faire évoluer en 2016 les aides individuelles régionales à la validation des acquis de l'expérience (VAE).

Ces nouvelles aides seraient proposées dans le cadre du "chéquier unique VAE", dispositif conjoint de Pôle emploi et de la Région Ile-de-France qui permet aujourd'hui de financer les parcours de VAE des demandeurs d'emploi et des salariés en cours de licenciement.

Un accompagnement renforcé pour les publics les plus fragiles

En réponse aux nouvelle compétences qui lui ont été transférées par l'Etat, la Région propose tout d'abord la mise en place de deux types d'accompagnement à la VAE :

  • un "accompagnement classique", d'une durée comprise entre 10h et 20h pour un montant plafonné à 800 euros,  destiné aux demandeurs d'emplois (non éligibles à un accompagnement renforcé) et aux bénéficiaires d'un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) inscrits à Pôle emploi ;
  • un "accompagnement renforcé", d'une durée comprise entre 20h et 40h pour un montant plafonné à 1 200 euros, destiné prioritairement aux publics les plus fragiles (personnes sans certifications ; personnes handicapées, illettrées ou sous main de justice ; personnes en contrat aidé ; bénéficiaires du RSA ; chômeurs de longue durée).

A noter : la loi du 5 mars a transféré aux Régions de nouvelles compétences, notamment en matière d'accompagnement des publics les plus en difficulté (dont les publics spécifiques : personnes illettrées, handicapées et sous main de justice).

Financement de formations avant et après le jury

Une nouvelle aide est également proposée par la Région, afin de permettre aux candidats à la VAE de financer une formation en amont du passage devant le jury. Pour être éligible à cette aide, plafonnée à 1 600 euros, la formation devra viser à l'acquisition d'un "bloc de compétences" correspondant à une partie identifiée de la certification visée par la VAE (décret n° 2014-1354 du 12 novembre 2014).

Par ailleurs, la Région continuerait à proposer une aide au financement d'une formation complémentaire après le passage devant le jury, en cas de validation partielle, pour un montant plafonné à 1 600 euros.

Raphaëlle Pienne

 

Tags : VAE | Conseil régional d'Ile-de-France