CDD tremplin en entreprise adaptée : de 4 à 24 mois pour se former

16 Novembre 2018

© Adobe Stock Au moins 400 heures de cours seront dispensées aux personnes handicapées qui signeront un contrat à durée déterminée tremplin dans une entreprise adaptée.

Une fois ainsi remises à niveau, elles pourront gagner le milieu ordinaire de travail. Un outil notamment porté par APF France handicap, qui l’a présenté mercredi 14 novembre.

Volontaires

3 000. C’est le nombre de personnes en situation de handicap qui devraient être formées en 2019 au moyen de CDD tremplins au sein des entreprises adaptées volontaires. Une fois ainsi qualifiées, elles pourront gagner une entreprise classique. C’est le résultat d’un accord signé le 12 juillet dernier entre le ministère du Travail et les trois principales associations gestionnaires de ces entreprises qui accueillent en leur sein une majorité de travailleurs handicapés, APF France handicap, l’Unapei (qui accompagne des personnes handicapées mentales) et l’Unea (Union des entreprises adaptées). Les 25 structures de ce type gérées par APF France handicap se sont portées volontaires et elles s’engagent à doubler leurs effectifs d’ici à 2022.

En amont de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, qui se tiendra du 19 au 25 novembre, APF France handicap est largement revenue sur cette convention, « Cap vers l’entreprise inclusive, 2018-2022 », lors de sa conférence de presse le 14 novembre. Elle y voit l’un des outils prometteurs dans la lutte contre le chômage de masse des personnes handicapées, toujours à hauteur de 20 %, le double du taux national.

Priorité aux titulaires d’un Bac ou Bac +2

Ces formations s’adresseront prioritairement aux titulaires d’un niveau Bac ou Bac +2. « Ce public est actuellement le grand oublié, indique Serge Widawski, directeur d’APF entreprises. Jamais accueilli dans une entreprise adaptée, qui reçoit habituellement des personnes plus encore éloignées de l’emploi, il n’est pas non plus recruté par les sociétés ordinaires, faute de qualification. » Un minimum de 400 heures d’enseignement seront données, au cours de contrats à durée déterminée de 4 à 24 mois.

Un réseau de partenaires

Création assistée par ordinateur, soudure… Du numérique à l’industrie, il s’agit de former des demandeurs d’emploi à des métiers qui recrutent. Dès lors, les entreprises adaptées se retrouvent au cœur d’un réseau de partenaires. Avec Pôle emploi en aval, pour connaître les métiers en pénurie de main- d’œuvre. Avec des organismes de formation, comme Simplon, pour le contenu de la formation. Et avec des entreprises ordinaires en aval, afin de créer suffisamment d’activité économique pour les entreprises adaptées qui accueilleront, le temps d’un CDD, ces personnes formées. Objectif leur est fixé de permettre à 30 % de ces personnes de gagner ensuite le milieu ordinaire. Actuellement, seul 1 % des salariés des entreprises adaptées parviennent à franchir le pas, notamment faute de formation.

Pic

Côté financement, APF France handicap a dit espérer qu’une part des fonds du Pic (Plan d’investissement dans les compétences) [1] serait fléchée vers ces contrats tremplins dans les entreprises adaptées.

Sophie Massieu (Centre Inffo pour Défi métiers)

Notes

[1] Financé à hauteur de 14,6 milliards d’euros, le Plan d’investissement dans les compétences vise à former un million de demandeurs d’emploi et un million de décrocheurs scolaires.

Tags : personne en situation de handicap | formation