BMO 2022 : 533 000 projets de recrutement en Ile-de-France

08 Avril 2022

© Pôle emploi L’enquête sur les Besoins en Main d’Œuvre des entreprises de Pôle emploi fait état d’une hausse des projets de recrutement en 2022 en Ile-de-France. La part des projets jugés difficiles s’établit à 45,4 %.

Pôle emploi a publié le 5 avril les résultats de son enquête annuelle « Besoins en main-d’œuvre (BMO) » des entreprises. Au niveau national, les résultats de l’enquête BMO 2022 montrent des niveaux élevés d’intentions d’embauche avec 3 millions de projets de recrutement (soit +12 % par rapport à 2021). L’interrogation des entreprises ayant eu lieu fin 2021, les conséquences encore inconnues de la guerre en Ukraine n’apparaissent néanmoins pas dans les résultats de l’enquête.

En Ile-de-France, des recrutements dans les services, l’hôtellerie-restauration et la santé

Le volet régional de l’enquête BMO 2022 pour l’Ile-de-France, basé sur les réponses de 64 762 établissements, fait état de 532 982 projets de recrutement dans la région (contre 477 332 en 2021) dont 87 % d’emplois non-saisonniers. Parmi ces projets, près de 161 000 concernent Paris et plus de 85 500 les Hauts-de-Seine. La part des projets jugés difficiles s’établit à 45,4% en 2022, soit 8,8% de plus qu’en 2021.

Le secteur d’activité rassemblant le plus de projets de recrutement en Ile-de-France est celui des « services scientifiques, techniques, administratifs et de soutien » avec 107 282 projets. Il est suivi des secteurs de l’hébergement et restauration (53 803 projets), de la santé humaine et action sociale (52 179 projets), de la construction (49 916 projets) et de l’information et communication (46 966 projets).

Les métiers qui recrutent en Ile-de-France en 2022

La profession qui rassemble le plus de projets de recrutement en Ile-de-France est celle des artistes en musique, danse ou spectacles avec 23 983 projets (+14,5 % par rapport à 2021). Près de la moitié de ces projets (49 %) concernent néanmoins des recrutements saisonniers.

Les autres métiers les plus recherchés dans la région sont les ingénieurs, cadres études & R&D informatique (19 755 projets, soit -25 % par rapport à 2021), les aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (18 776, +21,9 %), les agents d'entretien de locaux, y compris ATSEM (17 229, -2,7%), et les serveurs de cafés, de restaurants, commis de cuisine (13 645, +55,3%).

Tous les métiers ne sont néanmoins pas affectés par les mêmes tensions à l’embauche. Parmi les métiers rassemblant le plus grand nombre de projets de recrutement jugés difficiles en Ile-de-France on retrouve ainsi les infirmiers (70 % de projets jugés difficiles), les employés de l’hôtellerie (69 %), les aides à domicile et aides ménagères (69 %), les ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment (64 %), et les aides-soignants (61 %).

 

Raphaëlle Pienne

 

Tags : BMO | Pôle emploi | métier qui recrute | difficulté de recrutement