Bilan positif pour la Formation hors temps de travail

02 Mars 2017

Bilan positif pour la Formation hors temps de travail © Fotolia Une enquête du Fongecif Ile-de-France met en avant la satisfaction des bénéficiaires de formation hors temps de travail : 91 % d’entre eux ont obtenu leur diplôme dans sa totalité, dont 63 % ont changé de situation professionnelle.

Le Fongecif Ile-de-France vient de publier les résultats d’une étude réalisée auprès de personnes sorties de formation entre juin 2013 et juin 2015. L’enquête, qui a été menée avec une égalité femmes-hommes quasi parfaite, fait tout d’abord ressortir que la grande majorité des personnes s’engageant dans une Formation hors temps de travail (FHTT) a un niveau de diplôme et un statut plutôt élevés (57 % ont un diplôme de niveau I ou II et 62% sont ingénieurs-cadres) et visent l’obtention d’un Master ou un MBA pour la moitié d’entre eux.

Une évolution professionnelle positive

L’enquête révèle que 63 % des bénéficiaires ont connu un changement professionnel grâce à la FHTT : 38 % ont changé d'entreprise et 25 % ont changé de poste dans leur entreprise d'origine. Les autres ont retrouvé leur poste initial.
Interrogés sur les raisons qui les ont poussé à se former, 61 % des personnes concernées ont évoqué leur souhait d'évoluer dans leur emploi, 48 % de changer de métier et 42 % la recherche d'un enrichissement personnel.

Lorsque les personnes ont connu un changement professionnel, leur situation s'est améliorée : certaines ont vu leur salaire augmenter (48 %), d'autres jugent leurs compétences mieux reconnues (66 %) ou déclarent accorder un plus grand intérêt à leur travail (62 %).

Un fort investissement personnel

La motivation ressort comme facteur de réussite. La FHTT a en effet demandé pour 91 % des bénéficiaires un fort investissement personnel, nécessitant alternance des journées de travail avec les temps de formation et de travail personnel, les soirs et les week-ends.

Autre point mis en lumière par l’étude, l’efficacité de l’accompagnement de type Conseil en évolution professionnelle (CEP) proposé, entre autres, par le Fongecif Ile-de-France. Selon une récente enquête de l’Ifop, 84 % des bénéficiares du CEP sont satisfaits et poursuivent leurs projets dans une formation, une Validation des acquis de l’expérience (VAE) ou un Bilan de compétences.

Consulter le communiqué de presse du Fongecif

Jonathan Singaye

Tags : Fongecif | formation hors temps de travail | CEP