Accompagner les apprentis ne permet pas de réduire les ruptures de contrat

27 Juin 2014

Accompagner les apprentis ne permet pas de réduire les ruptures de contrat © Gina Sanders (Fotolia) Une étude de l'Observatoire de la jeunesse, aux résultats surprenants, analyse l'impact de l'accompagnement des apprentis sur les entrées en apprentissage et les ruptures de contrats.

L'accompagnement renforcé des apprentis ne rapporte pas forcément les bénéfices que l'on peut en attendre. Selon une étude de l'Observatoire de la jeunesse, consacrée à l'évaluation de plusieurs expérimentations menées dans le cadre du FEJ (Fonds d'expérimentation pour la jeunesse), celui-ci ne permet en effet ni d'accroître les entrées en apprentissage, ni de réduire les ruptures de contrat.

Si l'accompagnement ne permet pas de réduire la proportion de jeunes quittant définitivement l'apprentissage,  il crée en revanche des conditions plus favorables à un changement de contrat en cas d'erreur d'orientation ou de choix de l'entreprise d'accueil. Les jeunes accompagnés sont en effet plus nombreux à interrompre leur apprentissage de manière précoce, mais pour réintégrer ensuite une formation qui leur convient mieux. De même, l'accompagnement permet à davantage de ruptures "latentes" de s'exprimer. Des jeunes qui, non accompagnés, n'auraient pas rompu un contrat se déroulant mal le feront plus volontiers dans le cadre d'un programme sécurisé, pour conclure ensuite un nouveau contrat.

Les expérimentations n'ont par ailleurs pas permis d'augmenter significativement le nombre d'entrées en apprentissage. Ces résultat rejoignent ceux d'autres études, montrant que la croissance de l'apprentissage dépend davantage du volume d'offres disponibles que de l'accompagnement proposé aux jeunes. Un constat qui, pour l'Observatoire, "incite à réfléchir aux actions qui pourraient être mises en œuvre pour inciter les entreprises à proposer davantage de postes en apprentissage".

Consulter l'étude Apprentissage : les enseignements inattendus des expérimentations

Raphaëlle Pienne

Tags : contrat d'apprentissage | rupture | jeune