193 000 contrats aidés programmés au 1er semestre 2016

15 Janvier 2016

193 000 contrats aidés programmés au 1er semestre 2016 © Fotolia Une circulaire précise les objectifs chiffrés et les orientations stratégiques pour les contrats uniques d’insertion (CUI), dont le CIE-starter, et les Emplois d’avenir.

Une circulaire de la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), en date du 22 décembre 2015, précise les volumes d’emplois aidés pour l’ensemble du territoire français au 1er semestre 2016. Elle prévoit sur cette période la programmation de 35 000 Emplois d’avenir (renouvellements compris), de 123 000 CUI-CAE et de 35 000 CIE (dont 10 000 CIE starter).

Pour l’Ile-de-France, la circulaire prévoit des enveloppes de 4 288 Emplois d’avenir, 15 049 CUI-CAE et 5 388 CUI-CIE (dont 1 705 CIE-starter).

Une priorité donnée aux habitants des Quartiers politique de la ville

Outre ces objectifs quantitatifs, la circulaire fixe des objectifs qualitatifs pour le déploiement des emplois aidés. Ceux-ci devront ainsi continuer à cibler les personnes les plus éloignées du marché du travail : demandeurs d’emploi de longue et très longue durée, bénéficiaires de minima sociaux, demandeurs d’emploi seniors, jeunes peu ou pas qualifiés.

Les efforts doivent par ailleurs être renforcés en direction des travailleurs handicapés et des habitants des Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Des objectifs de prescription de contrats aidés en QPV sont précisés par la circulaire : 20 % des Emplois d’avenir, 13 % des CUI-CAE, 13 % des CUI-CIE (hors CIE starter) et 35 % des CIE starter.

Au titre des efforts accrus pour les publics de ces quartiers, la circulaire précise également que les nouveaux recrutements en Emplois d’avenir dans le secteur marchand doivent être orientés quasi exclusivement vers les jeunes résidant en QPV.

Des orientations spécifiques en fonction des types de contrats aidés

La circulaire donne également des orientations et des points de vigilance spécifiques pour chaque type de contrat aidé. En voici une sélection non-exhaustive.

Emplois d’avenir : toutes les demandes de renouvellement doivent être acceptées et l’effort doit être porté sur l’accompagnement des jeunes et la mise en œuvre de la formation et de la préparation de la sortie.

CIE starter : l’enchaînement entre un Emploi d’avenir non marchand et un CIE starter est possible à condition qu’ils soient conclus chez des employeurs différents ; en revanche, il n’est pas possible d’enchaîner un CIE ou un Emploi d’avenir dans le secteur marchand avec un CIE starter.

CUI-CAE : les contrats conclus pour les adjoints de sécurité sont renforcés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme avec un volume de 1 600 postes, dont 970 au premier semestre.

Consulter la circulaire N°2015/377 du 22 décembre relative à la programmation des contrats uniques d'insertion et Emplois d'avenir au premier semestre 2016

Raphëlle Pienne

 

Tags : contrat aidé | jeune