1,5 % du PIB de la France est consacré à l’effort de formation

17 Juillet 2017

1,5 % du PIB de la France est consacré à l’effort de formation © Pixabay Selon une étude de la Dares, les entreprises demeurent le principal financeur de la formation continue et de l’apprentissage, avant les Régions et l’Etat.

En 2014, la dépense nationale pour la formation continue et l’apprentissage (rémunération des stagiaires et frais d’équipement inclus) s’élevait à 31,6 milliards d’euros selon une étude publiée le 23 juin par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares).

Cet « effort global de formation », équivalent à 1,5 % du PIB de la France, est supporté principalement par les entreprises (14,3 milliards d’euros, soit 45,2 % de la dépenses totale). Hors dépenses de la fonction publique pour ses propres agents, les Régions sont le second financeur de la formation (4,5 milliards d’euros), avant l’Etat (3,7 milliards d’euros).

A noter : la Dares a choisi d’exclure pour la première fois de son étude le montant des dépenses d’AIO (Accueil, information, orientation) et d’accompagnement. En 2014, il s’élève à 623 millions d’euros, contre 666 millions en 2013.

Formation : les entreprises vont au-delà de leur obligation légale

En 2014, les entreprises ont consacré en moyenne 2,7 % de leur masse salariale au financement de la formation continue, soit bien davantage que l’obligation légale fixée jusqu’à fin 2014 à 1,6 % (depuis 2015 les entreprises doivent verser une « contribution unique » équivalente à 1 % de leur masse salariale).

Les dépenses des entreprises ont été consacrées principalement au financement de la formation des actifs occupés (11,1 milliards d’euros), mais aussi des jeunes (2,2 milliards d’euros, principalement pour financer l’alternance) et des personnes en recherche d’emploi (7,7 milliards d’euros, via les dispositifs financés par les Opca-Opacif et le fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels).

Les salariés, principaux bénéficiaires de la dépense de formation

Les actifs occupés du secteur privé sont toujours les principaux bénéficiaires des fonds de la formation professionnelle continue et de l’apprentissage (13,5 milliards d’euros, dont 82,5 % provenant des financements des entreprises et 10,8 % de l’Etat et des Régions).

Les dispositifs ciblés sur les jeunes ont mobilisé 7,7 milliards d’euros en 2014, dont 5,6 milliards pour les apprentis et 2,1 milliards pour les jeunes en insertion professionnelle. Ces dépenses sont supportées principalement par les Régions (36,7 %), les entreprises (30,2 %) et l’Etat (27,4 %).

Enfin, 4,8 milliards d’euros ont été consacrés à la formation des personnes en recherche d’emploi, dont 40,4 % financés par Pôle emploi, 25,6 % par les Régions, 11,8 % par l’Etat et 16,1 % par les entreprises.

Consulter l’étude de la Dares

Raphaëlle Pienne
 

Tags : formation