12 nouvelles mesures pour la VAE

03 Avril 2017

Douze nouvelles mesures pour la VAE © Fotolia Douze nouvelles mesures de simplification pour la VAE seront lancées entre la fin du 1er trimestre 2017 et la fin de l’année 2018. Revue de détail.

A l’occasion de l’événement « Simplification et France Expérimentation », qui s’est tenu le 23 mars dernier, le lancement de la plateforme mesdroitssociaux.gouv.fr et 83 nouvelles mesures de simplification à destination des particuliers (61) et des entreprises (22) ont été annoncés. Douze de ces mesures concernent la VAE :

Afin d’aider le conseiller à repérer parmi l’offre de certifications celles en adéquation avec les compétences acquises par la personne, un outil d’aide automatisée sera mis à disposition.

Les candidats pourront bénéficier d'une étude personnalisée de leur projet de VAE par le certificateur, en amont du dépôt du dossier de recevabilité pour vérifier, notamment, l'adéquation expérience/certification.

Le délai entre la date de recevabilité de la demande et la session d'évaluation par le jury (sauf demande de prolongation) sera limité à 12 mois.

Un modèle de Cerfa unique pour toute candidature, avec une réduction du nombre de pièces à fournir, sera déployé.

Une expérimentation de dossier dématérialisé sera lancée permettant aux jurys de donner leur avis sur le dossier et la nécessité de tenir ou non un entretien.

Les principes de « silence vaut accord » dans un délai de 2 mois pour la phase de recevabilité, pour toutes les certifications (sauf dans le domaine de la santé), et de la « saisine de l’administration par voie électronique », seront appliqués.

La mise en place et la diffusion d’un guide de bonnes pratiques de l’évaluation des candidats,  avec un « tronc commun » inter-certificateurs (usage du référentiel d’activités, identification des critères de recours à l’entretien complémentaire, etc.) à l’intention des jurys, permettra de rendre plus homogène et plus qualitative la réalisation sur l’ensemble du territoire de cette évaluation.

La possibilité d’un accompagnement renforcé pour aider les candidats ayant obtenu une validation partielle à poursuivre leur parcours vers une validation totale est prévue.

Le dépôt d'une demande de financement se fera en une seule fois auprès de tous les financeurs potentiels.

Une proposition de financement d’accompagnement sera faite à tous les candidats qui souhaitent l’obtention d’une certification de niveau IV ou V.

Un référentiel sera mis en place fixant un niveau de qualité et de prestation minimal pour l’accompagnement des candidats à la VAE.

La mise en place d’un référent unique sera expérimentée pour certaines certifications du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dans certaines régions.

Télécharger le dossier de presse (pour la VAE, voir pages 29 à 34)

Emmanuelle Vignerot

Tags : VAE | certification | financement