12 métiers en émergence pour l’Usine et le Bâtiment du futur

04 Novembre 2019

© Fotolia La revue de tendances 2019 Apec/Cesi détaille 12 métiers en émergence de l’Usine et du Bâtiment du futur. Elle permet aussi d’adapter l’offre de formation aux nouveaux besoins en compétences.

Depuis trois ans, l’Apec et le Cesi conduisent des revues de tendances annuelles dans le cadre du projet Defi&Co (Développer l’expertise future pour l’industrie et la construction), lauréat du Programme d’investissement d’avenir (PIA).

L’étude 2019 était présentée lors de l’inauguration des nouveaux bâtiments du campus Cesi de Nanterre. « Trois objectifs structurent les travaux », explique Pierre Lamblin, directeur des données, des études et de l’analyse de l’Apec : l’exploration des tendances technologies qui impactent l’industrie du futur et la ville intelligente et durable ; la compréhension des métiers en transformation et émergents ; l’analyse du marché du travail.

Adapter les compétences

Il s’agit pour lui d’« une démarche innovante et prospective, mais aussi opérationnelle et inédite ». Directeur recherche et innovation du Cesi, Bélahcène Mazari confirme que les revues de tendance sont directement exploitées dans des groupes de travail thématiques. Au nombre de cinq, ceux-ci ont pour mission de faire évoluer l’offre de formation Cesi, en cohérence avec les nouveaux besoins de compétences.

Sur les 40 titres et diplômes du Cesi, « ce sont ainsi 31 qui ont été impactés, un mastère Industrie 4.0 et de nouvelles certifications qui ont été créées ». Selon les chiffres de Bernard Blandin, co-responsable du programme de recherche « Apprendre et innover » au laboratoire d’innovation numérique Lineact Cesi, ce sont 15 000 apprenants, sur un objectif initial de 10 000 sur la période 2016-2021, qui ont déjà bénéficié d’évolutions liées à l’exploitation des revues de tendances.

Trois familles de métiers

Consacrée à l’Usine du futur et au Bâtiment du futur, la revue de tendances 2019 a exploré 12 métiers en émergence répartis en trois familles (bâtiment du futur ; production et maintenance industrielle ; data). L’étude intègre et distingue des métiers qui incarnent l’innovation (le Bim Manager  ou le développeur IOT ), des métiers qui se transforment (ingénieur en efficacité énergétique) et des métiers nouveaux (architecte cybersécurité).

Si les volumétries de recrutement sur ces métiers sont faibles (4 000 offres d’emploi), elles n’en sont pas moins dynamiques en ce qu’elles « représentent deux fois l’évolution du marché », explique Pierre Lamblin. Il le souligne, « les niveaux de rémunération sont majoritairement au-dessus de la moyenne, tous postes cadre confondus ».

Soft Skills

Toutes les informations recueillies sont valorisées dans les fiches métiers. Après une première partie dédiée aux activités principales et possibilités d’évolution professionnelle, une seconde partie se concentre sur les compétences : compétences techniques demandées, cartographie des compétences attendues, profils recherchés.

De façon générale, « les compétences recherchées sont très spécifiques et vont au-delà de l’expertise et des compétences transverses », commente Pierre Lamblin. Sont notamment mises en avant les compétences comportementales, au travers des soft skills de type écoute, relationnel, gestion de projet ou autonomie. Enfin, un point d’information marché détaille les conditions de rémunération, la volumétrie d’offres d’emploi, leur répartition géographique et sectorielle et fournit des exemples d’offres.

Et le directeur des données, des études et de l’analyse de l’Apec de conclure : « au-delà du travail de repérage et de qualification, il s’agit de promouvoir et valoriser ces métiers, auprès des jeunes, des cadres en reconversion et de l’ensemble des actifs ».

Usine du Futur, Bâtiment du futur – 12 métiers en émergence, Revue de tendances 2019 Apec/Cesi

Nicolas Deguerry (Centre inffo pour Défi métiers)

 

Tags : industrie | bâtiment | Apec | Cesi