10 000 formations aux métiers de la transition écologique

16 Mai 2018

10 000 formations aux métiers de la transition écologique © Fotolia Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a lancé le programme « 10KVert », pour favoriser l’accès des jeunes et les demandeurs d’emploi aux emplois verts.

10 000 formations cofinancées par Pôle emploi dans le cadre des préparations opérationnelles aux emplois (POE) de la transition écologique ; intensification de la formation des salariés en insertion par l’activité (notamment dans le recyclage, l’économie circulaire et des ressourceries) et co-financement de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences des filières pour identifier les nouveaux besoins et disposer d’analyses précises sur les nouvelles compétences attendues : telles sont les actions annoncées par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud en déplacement à Longueil-Sainte-Marie (Oise) le 14 mai. 

Accompagnée par Estelle Sauvat, haut-commissaire à la transformation des compétences, elle avait choisi les locaux de l’entreprise Enercon (fabricant allemand d’éoliennes), pour lancer le volet transition écologique du plan d’investissement compétences (Pic).

Dès 2018

« Les emplois verts et verdissants représentent 4 millions d’emplois, nous devons saisir cette opportunité à l’heure où la lutte contre le chômage est notre priorité. Le plan d’investissement dans les compétences, véritable levier pour anticiper et accompagner l’évolution des métiers, permettra de former 10 000 jeunes et demandeurs d’emploi aux métiers verts, dès 2018 », a indiqué la ministre.

Ces actions concernent des compétences allant du tri des déchets à l’utilisation de produits plus respectueux ou l’installation de nouveaux matériels performants. Elles accompagneront les agriculteurs qui se lancent dans la méthanisation de la biomasse ou encore les terrassiers, pour préserver la biodiversité ou économiser les matériaux non renouvelables.

Référentiels révisés

D’autre part, les référentiels des métiers et les certifications seront réactualisés, à l’instar du titre de technicien de maintenance d’équipements de chauffage, climatisation et énergie renouvelables, ou du titre professionnel de chargé d’affaire en rénovation énergétique du bâtiment qui vient d’être créé.

Béatrice Delamer (Centre Inffo pour Défi métiers)

Tags : PIC | métiers verts | formation | compétences