Avenir jeunes : Pôle de projet professionnel (PPP)

Mis à jour le 21 Novembre 2016

Avenir jeunes : Pôle de projet professionnel (PPP) © Fotolia Insertion sociale et professionnelle des jeunes franciliens : le Pôle de projet professionnel (PPP) est, comme l’Espace de dynamique d'insertion (EDI), l'un des deux programmes essentiels du dispositif régional Avenir jeunes.

Objectifs

Le Pôle de projet professionnel (PPP) est mis en place pour aider le jeune à construire ou à confirmer un projet professionnel qui lui permettra d’accéder directement à un emploi, ou bien de s’orienter vers une formation ou vers un contrat en alternance.

Bénéficiaires

Le PPP est accessible aux jeunes de 16 à 25 ans :

  • pas ou peu qualifiés ;
  • en difficulté d’insertion sociale et professionnelle ;
  • possédant au moins le niveau A1.1 du cadre européen commun de référence en matière de maîtrise de la langue ;
  • et ayant besoin de construire ou de confirmer un projet professionnel.

Modalités d'inscription

Différentes structures peuvent orienter un jeune vers le PPP, selon son statut et ses besoins :  

  • les missions locales ;
  • La Mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) dans la limite de 5% du volume horaire du PPP ;
  • les Cap emploi, pour les jeunes en situation de handicap ;
  • Pôle emploi ;
  • les travailleurs sociaux ;
  • les Clubs de prévention ;
  • les structures relevant de la Protection judiciaire de la jeunesse ;
  • diverses autres structures, en particulier associatives, oeuvrant auprès de ce public.

Les PPP peuvent aussi accueillir les jeunes qui s’adressent directement à eux, sous réserve que les prérequis et le projet du candidat correspondent aux objectifs d’un Pôle de projet professionnel. Le PPP concerné devra se mettre en lien avec la Mission locale du domicile du candidat pour assurer un suivi et une prise en charge des besoins périphériques à l’action de formation.

Contenu du dispositif

Après une période d’évaluation en sas, le stagiaire définit avec le prescripteur un parcours lui permettant d’atteindre ses objectifs et s’engage à participer à différentes « unités thématiques ».
Certaines sont prescrites de manière systématique :

  • « projet professionnel » ;
  • « communication » ;
  • « technologie de l’information et de la communication ».

D’autres sont facultatives : « Projet collectif », « Remise à niveau ».
 
Bon à savoir
Des stages en entreprise, des plateaux techniques et des stages dans le cadre des passerelles de découverte de l’apprentissage et des métiers sont proposés dans l’unité « projet professionnel ». Les compétences clés en situation professionnelle, dont les compétences linguistiques, sont directement travaillées dans les unités thématiques.

Durée du dispositif

La durée moyenne du parcours est de 736 heures en centre auxquelles s’ajoutent 4 semaines en entreprise (durée maximale : 1 015 heures en centre et 8 semaines en entreprise).

Rémunération et accompagnement social

A l’exception des jeunes orientés par la MLDS qui restent sous statut scolaire, les bénéficiaires du dispositif Avenir jeunes ont le statut de stagiaire de la formation professionnelle. A ce titre, ils bénéficient d’une protection sociale.

Gratuit pour le stagiaire, ce dispositif ouvre droit, sous certaines conditions, à rémunération financée par le Conseil régional. Par ailleurs, les jeunes peuvent bénéficier de la gratuité des transports durant leur parcours (y compris le week-end). Cette mesure est financée par la Région Ile-de-France.

Financement

Conseil régional d’Ile-de-France
 
Chaque année, environ 10 000 jeunes franciliens sont concernés par ce dispositif.

Parcours sécurisés co-construits au sein d’un pôle de projet professionnel

Un parcours sécurisé est un parcours co construit entre un Pôle de projet professionnel (un Espace de dynamique d’insertion peut également être partenaire) et un ou plusieurs CFA en relation directe avec le développeur de l’apprentissage territorial en mission locale, des organismes du programme régional qualifiant « compétences » ou des entreprises.

Ce parcours se déroule dans le Pôle de projet professionnel, après un bilan de positionnement. Des Passerelles découverte des métiers et de l’apprentissage, des journées découvertes, des entretiens sont prévus en CFA (Dispositif d’accès à l’apprentissage).

Au terme de ce parcours, le jeune accèdera à un contrat d’apprentissage, à une formation pré-qualifiante, qualifiante ou certifiante au sein du programme régional qualifiant « compétences », voire à un emploi direct.

Tags : dispositif régional | insertion professionnelle | jeunes | projet professionnel