L'édition 2016 du « Rapport au Parlement sur l'emploi de la langue française » est disponible

10 Janvier 2017

L'édition 2016 du « Rapport au Parlement sur l'emploi de la langue française » est disponible © Fotolia Le « Rapport au Parlement sur l'emploi de la langue française 2016 » offre un éclairage intéressant sur la maîtrise du français, enjeu majeur pour la réussite scolaire et l'insertion socio-professionnelle.

La Délégation générale à la Langue française et aux langues de France a remis en décembre dernier son rapport annuel, présenté par le Gouvernement au Parlement.
 
La publication de ce document est l'occasion de rappeler que la langue française constitue un repère et un bien communs. La priorité donnée à l'apprentissage du français est présente dans les différents chapitres du rapport, qui sont agrémentées d'exemples traduisant les orientations nationales :

  • « Assurer la présence du français dans la vie sociale » 
  • « Regards sur le français en mouvement »
  • « Maîtriser le français : un enjeu majeur pour la réussite scolaire et l'insertion socio-professionnelle des jeunes et des adultes »
  • « Faire vivre la pluralité linguistique »
  • « Les pratiques linguistiques dans le fonctionnement »
  • « Faire vivre la pluralité linguistique »
  • « Les pratiques linguistiques dans le fonctionnement des institutions européennes »
  • « Le multilinguisme dans les organisations internationales »
  • « La francophonie internationale »

Le chapitre consacré à la maîtrise du français permet d'appréhender les réformes de la formation professionnelle des adultes. Un éclairage est notamment donné sur l'action des Régions avec la reprise du programme Compétences Clés et le pilotage de l'offre de formation professionnelle en lien avec la réforme de la formation professionnelle.
 
Le rôle du ministère de l'Intérieur dans la formation linguistique des primo-arrivants est amplement décrit : réforme de la loi du 7 mars 2016, nouveau marché Ofii, et souci de vérifier la qualité des formations linguistiques à partir de critères destinés à être partagés avec les acteurs financés par le Bop 104.
 
L'action du ministère de l'Education nationale est également citée : la maîtrise de la langue française au centre des apprentissages à l'école se poursuit avec les actions contre le décrochage scolaire. De même, l'offre des Greta est détaillée : dispositifs conçus pour des publics en situation d'illettrisme, programmes Compétences clés ou CléA, certification éligible au Compte personnel de formation (Diplôme de compétences en langue français langue étrangère, DLC pro 1er niveau).
 
Ce rapport illustre la nécessité d'une approche globale concernant l'apprentissage et la valorisation de la langue française. Le recensement des dispositifs et financeurs démontre quant à lui l'utilité de faciliter la mise en visibilité des acteurs qui concourent à l'amélioration du français depuis l'école jusqu'à la formation tout au long de la vie.
 
Télécharger le rapport
 
Christine Barret-Labre

Tags : français | insertion professionnelle | CPF